Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .

Tharivor, Rywen et Hestios VERSUS Ëlerinna

SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'ÉMERAUDE
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Lun 23 Juin - 8:31
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Tharivor était a peine monter sur l'estrade avec les membres de la royauté pour rejoindre son âme soeur, en attendant la réponse du roi concernant la jeune femme, l'elfe avait poser son regard un peu partout, les gens commençait déjà les festivités, mais son écuyère paraissait ailleurs comme si elle n'était pas à sa place. Le chevalier allait devoir lui apprendre a se battre a l'épée et avec ces pouvoirs, mais il serait aussi celui qui devra l'éduqué pendant ces années d'entraînement, une tâche bien ardu pour un elfe qui ne connait rien des autres coutumes, il ferait cependant de son mieux pour que la jeune écuyère se sente bien.

D'un coup un pression magique se fit sentir dans la cour, l'elfe eu a peine le temps de se lever qu'un homme apparue sur l'estrade où la reine se trouvait, mais cette magie n'était pas "normal", cette homme n'était pas un magicien, mais quelque chose de plus grand encore. L'elfe avait entendu parler des légendes sur les envoyer des dieux par ces parents et les membres de son clan mais jamais il aurait cru cela possible et surtout pourquoi un être de cette grandeur viendrait a un couronnement? Les paroles de cette immortel n'était pas rassurante ni amicale, Tharivor posa la main sur la garde de son épée, mais que pouvait les chevaliers contre un envoyer des dieux, ils ne sortiraient pas vainqueur d'un combat contre cette individu.

Après son discourt Shanahan parla de l'ancienne reine, une immortel elle aussi, donc l'ordre d'émeraude n'avait pas été créer pour une menace intérieur mais pour une menace extérieur au continent, le précédent ordre d'émeraude avait tuer l'empereur noir mais l'empire avait donc survécu, les légendes n'étaient donc devenu qu'un récit non terminé. L'immortel claqua des doigts et dans une autre nuée d'étoiles des hommes et des femmes vétue d'armures noir ainsi que des hommes-insecte apparus au milieu de la cour, puis le rugissement d'un bête se fit entendre dans la cour, l'elfe leva la tête avec un regard désespéré vers le dragon. C'est a se moment la que le carnage commença, les ennemis s'attaquaient a tout se qui bougeait, les civils étaient abattus sans pitié, le chevalier sorti l'épée de son fourreau pour se placer devant les têtes couronnés du royaume puis utilisant sa télépathie il appela son écuyère a venir le rejoindre.


-* Illana rejoins moi sur l'estrade des rois et reines du continent, tu reste avec moi et tu ne t'éloigne pas, la vie de tous ces gens dépend des chevaliers nous ne devons pas faiblir face a notre ennemi.*

Le chevalier resta en position de défense utilisant ces rayon de feu pour attaquer tout soldat ennemie de s'approcher. Le combat allait être long et dur, on pouvait déjà voir les pertes civils sur le sol. La guerre vient de commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 23 Juin - 10:10




Ainsi, il était venu me retrouver. Il demanda à mon roi, Hestios, s’il pouvait me voler pour la soirée. J’étais ravie, et les papillons dans mon ventre s’étaient en partie tus. Parce que ce stress de savoir s’il s’était moqué de moi était vain. Il revenait me voir aujourd’hui et, donc, cela voulait dire que, peut-être, m’aimait-il vraiment, moi qui ne comprenait rien à l’amour. Après qu’il eut mit un genou en terre et ait fait sa demande à mon roi, je m’étais tournée vers ce dernier, fébrile. Espérant qu’il accepterait. Mais une situation inattendue vint contrecarrer tous mes plans pour la soirée. Tout à coup, une forte puissance magique. Des étincelles dorées. Et un homme, debout, près de la nouvelle reine d’Émeraude et de son fiancé. Il parlait et parlait. Un peuple oublié, ancien ennemi. Les légendes de Wellan et de ses chevaliers. Je compris alors, me souvenant de ces heures de lectures obligatoires. Se pouvait-il que cet ennemi, les hommes insectes, soient toujours vivants? Mais par quel miracle? Je n’eu toutefois pas le loisir de m’interroger très longtemps, parce que d’autres étincelles dorées apparurent un peu partout dans la cours. La panique souffla sur tout le monde et les villageois tentèrent de fuir. Mon âme sœur, lui, se positionna devant nous, les symboles de la royauté, pour nous protéger. Peut-être n’étais-je pas une bonne combattante, mais au moins, je pouvais le soutenir. Je savais soigner, créer des illusions et lancer quelques petits serpents électriques, même s’ils n’étaient pas très forts. Je me positionnais légèrement derrière Tharivor. Le brouhara étant trop fort, je m’adressais à lui par le biais de la télépathie.

*Tharivor, je resterais à vos côtés. Je ne suis pas combattante, mais je peux vous soigner, vous et votre apprentie. Je peux aussi détourner l’attention de l’ennemi avec des illusions. J’ai quelques talents de ce genre-là. Je suivrais tes ordres, puisque tu es soldats et moi non. Mais rien ne me fera fuir.*

Je gardais mes ailes collées à mon dos, je souhaitant pas les abîmer. Cela serait un dur coup pour moi. Mais en les gardant contre moi, il faudrait qu’un homme ou une femme donne un coup d’épée dans mon dos pour les trancher. Je me rassurais moi-même. Le combat n’avait jamais été mon fort. J’étais plus du genre à avoir envie de fuir. Mais je combattait cette envie en me disant que si cet homme mourrait aujourd’hui, je m’en voudrais pour le reste de mes jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 23 Juin - 11:12




Je suis ravis à l'idée de pouvoir enfin boire et manger, je pris une choppe de bière qu'un serviteur me donner en oubliant pas bien sur de le remercier. Je bus quelque gorgé et je vit arrivé un chevalier, c'est même le sous chef des Chevalier Tharivor. Il se mit à genoux, je suis totalement gêné, je n'aime pas que l'ont se mettent à genoux devant moi. Avant que je puisse lui dire de se relever, il le fit de lui même. Ouf ! Puis il me demander si il pouvait me prendre ma magicienne Rywen, je me tourna vers cette dernière avec une petit sourire en coin. Je savait ce qu'ils avait derrière la tête ses deux la ! Je voulait autoriser le chevalier, mais nous sommes interrompus par quelqu'un qui se trouva sur l'estrade. J'ai un mauvais pressentiment, je me tourna et je fit signe à mes soldats de se rapprocher de moi. Quelque secondes plus tard je suis entouré de quatre soldats que j'avait choisi minutieusement pour ma garde personnelle.

Puis la d'autre soldat apparurent autour de nous... il y a des hommes-insectes, et des soldat en armure aussi... Je vit le Chevalier Tharivor se mettre devant la royauté, ouf au moins on a quelqu'un de bien compétent pour nous protéger, et il y a ma magicienne aussi ! Je dégaina mon épée, même si je ne sait pas vraiment me battre j'ai toujours une épée avec moi.

"Faite attention à vous Chevalier Tharivor, ils sont fourbe d’après ce que j'ai lus."
Revenir en haut Aller en bas
ÉCUYÈRE D'ÉMERAUDE
{ 2IEME GÉNÉRATION }
avatar
Mar 24 Juin - 17:42
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


La soirée avait commencer et pour être honnête, cette fête n'était vraiment à mon gout, mais le fait que je m'approche du groupe des écuyer, m'avais permis de connaitre plus exactement les membres de ma génération. Je n'avais que peu parler de moi et je n'y tenais pas vraiment. L'ennui commençait à me gagner lorsque qu'une personne apparut instantanément sur l'estrade où se trouvait la nouvelle reine d'Emeraude et les autres membres de la royauté d'Enkidiev. Cet homme, dégageait une énergie sombre qui me fis serrer les poings et m'inquiéter. Qui était il? D'où venait il? Et surtout, que faisait il ici? Toute une farandole de question auxquelles je n'avais aucune réponse. Son discours m'éclaira un minimum. L'ancienne reine, une immortelle? Et ce que disaient les livres était donc vrais? Ce n'était pas que des légendes? Ce que venait de dire cet homme, collait parfaitement à ce que j'avais lu dans les livres.
Il claqua des doigts et je me mis en position de défense. En un instant, des soldats aux armure noire firent apparition dans la cour du château. Mais que voulaient ils? Immédiatement, mes pensées se dirigèrent vers mon maître. Et j'entendis une voix dans mon esprit.

* Illana rejoins moi sur l'estrade des rois et reines du continent, tu reste avec moi et tu ne t'éloigne pas, la vie de tous ces gens dépend des chevaliers nous ne devons pas faiblir face a notre ennemi.*

C'était lui! Mon maître m'avait appeler à ses côtés.

*Bien maître! Je viens immédiatement!*

Prise d'une détermination sans faille, je m'elancais dans sa direction tentant d'échapper aux projectiles qui fusaient. Et je me plaçais aux côtés de mon maître, prête au combat. Mais en montant sur l’estrade, ce que je vis m’attrista. Tous ces gens qui se faisaient tuer. Ce peuple n’avait rien demander et ils étaient attaqués par ces êtres sombres. Je trouve cela révoltant et je sentis mon poing se resserrer sur ma garde. Je voulais intervenir et aider ces pauvres gens mais je devais obéir à mon maitre. Alors je restais là, posté à ses côtés. En attendant un de ses ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 24 Juin - 21:19




Me battre contre mon ancienne nation ..


Ëlerinna armure de combat:
 

Tournant légèrement la tête, elle sentit une présence familière et désagréable. Fronçant les sourcils, l'elfe posa les yeux sur un de sa race en armure un peu plus loin sur l'estrade. Ignorant tout ceux autour, un sourire mauvais naquit sur ses lèvres, se dirigeant dans sa direction. Oh celui là ... n'allait pas s'en sortir indemne! Il était en première ligne, se détachant de son petit groupe. En s'avançant dans leur direction, du bout des doigts, Ëlerinna analysa à nouveau leurs capacités magiques. L'elfe en premier, grondant en y voyant le contrôle de la terre. Ça pouvait faire très mal ... Posant les yeux vers le petit bout de femme qui venait de se placer à ses côtés, elle y vit un contrôle plus ou moins évident de la foudre. C'était toujours très dangereux, une magie incontrôlée. L'elfe blanche s'arrêta dans un cliquetis de botte, jugeant le groupe qui se tenait devant elle. Elle prenait le temps d'analyser leurs pouvoirs offensifs, pour ce qui était du reste, ça ne l'énervait pas plus. En fait, Ëlerinna venait de copier l'assurance et l'excitation du chevalier Vikentiÿ duquel elle venait de s'éloigner sans le prévenir. Sentir cet elfe au service de l'ordre tout près avait suffit à attirer toute son attention. Une puissance magique plus grande attira son attention. Étirant légèrement le cou, la sorcière posa ses yeux bleus dans ceux de ce qui semblait être une magicienne. Un sourire satisfait s'étira sur son visage pâle, cette magicienne oserait-elle rivaliser contre elle ?

La sorcière ne tenait aucune arme dans ses mains ni d'accroché à son armure légère. Elle ne comptait que sur ses capacités magiques et ça lui serait suffisant. De toute façon, elle était carrément nulle au corps à corps. Sans plus attendre, l'elfe d'Irianeth fit apparaître de la glace sur ses avants-bras afin de s'échauffer, disant dans la langue elfique à l'intention de la magicienne cachée derrière le chevalier :

- [ELFIQUE] Votre capacité magique m'intéresse très chère, approchez donc un peu, sortez de votre escadron!

Bien entendu, elle se doutait bien qu'elle comprenne mais le chevalier en armure lui, avait certainement comprit. Sans plus tarder, Ëlerinna leva son bouclier de protection magique. Elle n'allait certainement pas se faire avoir aux premiers échanges. Levant ses mains au-dessus de ses épaules, la sorcière créa diverses projectiles qui demeurèrent en suspens dans l'air autour d'elle. Puis sans avertir, elle en envoya plusieurs en direction de la magicienne qui se cachait derrière le chevalier. Un sourire s'étira sur le visage de l'elfe corrompue alors qu'elle pouvait sentir sa peau frissonner d'excitation.

- [ELFIQUE] Montrez-moi ce que vous savez faire, j'ai peine de voir votre puissance magique! Venez!

L'obsession de la sorcière était bien entendu, la magie et tout ce qui s'y rapprochait. Elle était certaine que les deux autres tenterait de l'attaquer à distance avec leur magie, c'était le pourquoi qu'elle maintenait toujours son bouclier magique.
Revenir en haut Aller en bas
SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'ÉMERAUDE
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Mer 25 Juin - 9:28
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Tharivor regarda autour de lui, les corps commençaient a se masser autour de lui, les civils, les hommes-insectes c'était les conséquences de la guerre des morts par centaines si ce n'est plus. L'elfe continuait de combattre tout ennemi qui se présentait devant son épée, la lame était devenu noir a cause du sang, le visage était recouvert de sueur et de sang d'insecte, c'est a se moment la que les sens magique du chevalier se mirent en alerte. Il leva la tête et vis une elfe au milieu de ce champ de bataille, les insectes ne l'attaquait pas, puis elle fit apparaître de la glace sur ces avant bras, le jeune chevalier se prépara au pire, adoptant une position défensive, c'est a se moment que l'adversaire pris la parole en elfique, des projectiles de glace apparu autour de cette elfe pâle, quelque chose de rare chez les elfes qui étaient plus habituer a contrôler la nature ou la terre.

Encore des paroles elfiques se coup si c'était le moment de l'attaque, ce n'était pas le chevalier qui était viser ni les têtes couronnés mais l'âme soeur de l'elfe, dans un moment de panique il créa le plus rapidement possible un dôme de pierre autour du petit groupe, les projectiles finirent dessus certain avait presque entièrement traverser la carapace. Le chevalier relâcha sa magie, laissant tomber le dôme en miette, ces yeux étaient devenu aussi rouge que le sang, remplie de colère le jeune elfe regarda son adversaire serrant la garde de son épée, il pris la parole d'un sec qui ne lui ressemblait pas du tout.


[ELFIQUE] Je serais ton adversaire! Ne t'avise même pas a t'attaquer a une autre personne que moi sinon tu y perdras tes oreilles traîtresse.

Le chevalier regarda son adversaire, elle ne portait pas d'arme, elle n'utilisait que la magie ? Pas le temps que laisser voir cela, l'elfe fonça contre la sorcière mettant des coups d'épée dans le vide cherchant a voir qu'elle genre de pouvoir pouvait avoir cette elfe blanche, puis il commença a essayer de toucher la femme, toujours avec la haine dans les yeux.

[ELFIQUE] Comment une elfe peut passer avec une personne qui veut tout détruire ?! Dit moi tes ambitions sont de tuer ceux de ta propre race hein ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 25 Juin - 10:20




Nous étions presque tranquilles comparés aux frères d’arme de Tharivor. Pour l’instant, nous n’avions affronté personne, aucun ennemi important. J’espérais que cela continuerait ainsi, mais je ne pouvais pas m’en convaincre. Dans cette bataille, je me doutais bien que nous ne serions pas épargnés. Ce qui m’inquiétais le plus, pour le moment, était mon chevalier et mes ailes, deux choses que je me devais de garder intactes. Mais c’est alors que quelque chose changea. Dans mon ventre, je sentis mes entrailles se tordre. Mais qu’est-ce qui approchait d’aussi dangereux, d’assez dangereux pour me troubler ainsi? Je n’eu pas à attendre longtemps, alors qu’une femme blanche comme la neige se postait devant nous. Si elle n’était pas avec nos ennemis, je pourrais la qualifier de très jolie. Et de semblable à moi, avec sa longue chevelure blanche et son teint pâle. En avisant ses oreilles, je su par contre que nous n’avions aucun lien de parenté et que nos similarités étaient dues au hasard seul. Elle était elfe.

Et elle s’adressait sans doute à nous dans ce langage. Ayant vécu quelques temps à Estolie lorsque j’avais voulu retrouver mon père, je compris un ou deux mots, mais ce fut tout. Ma base n’était pas assez bonne pour que je comprenne tout son discours. En fait, je ne compris que les mots ‘’magique’’ et ‘’approchez’’. Comme elle me regardait, je savais qu’elle me parlait. Mais je ne pouvais pas comprendre pourquoi je l’intéressais à ce point. Après tout, je n’étais pas un soldat vêtu de vert et je n’étais pas menaçante, non? Ce ne fut que lorsque je vis des pics de glace filer vers moi que je compris que la menace me visait directement. Et je n’avais pas le temps de réagir pour me protéger… Et un dôme de terre arrêta tous les projectiles. Au dessus de moi, je sentis quelque chose me chatouillant le sommet du crane. Levant les yeux, je vis les autres projectiles, que j’avais ratés, et qui avaient faillit m’avoir. Certains avaient presque entièrement traversés le dôme de terre! Heureusement, les réflexes de Tharivor m’avaient sauvée.

Je me déplaçais sur ma gauche, et ainsi, lorsque les pics tombèrent au sol lorsque le dôme se détruisit, je n’étais plus en dessous. Tharivor, dos à moi, commença à parler lui aussi en elfique. Malheureusement, encore une fois, je ne pu comprendre qu’un mot ou deux, soit les mots ‘’adversaire’’ et ‘’oreilles’’, ce qui était loin de m’aider! Mais lorsque mon âme sœur s’élança contre l’elfe blanche`, je compris qu’il venait sans doute de lancer le combat. Je me concentrais et, rapidement, j’érigeais autour de mon âme sœur un bouclier qui le protégerait des attaques physiques. Je savais que mon bouclier ne durerait pas indéfiniment, mais au moins, je pourrais le protéger des premières attaques physiques s’il devait y en avoir. S’il n’y en avait pas, je pourrais toujours l’abaisser.

Mes autres pouvoirs me paraissaient, sur le moment, inutiles. Que ce soit la guérison, la télékinésie, les illusions ou les serpents électriques, rien ne me semblait de mise. Personne n’était blessé, il n’y avait aucuns débris que je pouvais lui lancer, je risquais de toucher Tharivor avec mes serpents électriques et une illusion ne servirait sans doute à rien…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 25 Juin - 12:28




Je ne sait pas comment réagir... si je dois attaquer ou pas, non je ne ferait que gêner les vraie combattant, un roi ne doit pas se battre. Mais je suis inquiet pour Esmae, je regard autour de moi et je ne la voit pas... Et je ne voir pas son cadavre au moins, je suis un peu plus rassuré. Une femme en armure entra en scène et se mit devant ma magicienne et le sous chef de l'ordre. Elle porte presque la même armure que Tharivor et je suis encore plus inquiet.

Elle se mit à parler dans une langue... je crois que c'est de l'Elfique... je ne comprend pas du tout ce qu'elle dit. Et je préfère ne pas savoir ! Je suis inquiet aussi pour Rywen ma magicienne, elle ne sait pas se battre, mais elle pourrait soigner les blessées c'est déjà ça.

Je sentit une vive douleur dans l'épaule droite, je la regarda et je vit une flèche planter dedans. Je mis ma main dessus... le sang couler abondamment, je regarde au loin et je vit le sourire malicieux d'un homme insectes, je me mit à genoux. Je respirait fort, je sentais la fin venir... non... non je ne peut pas abandonner mon peuple. Mes soldats sont trop occupé à me protéger... Je réussis à dire.

"R...Rywen !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 29 Juin - 16:48




Me battre contre mon ancienne nation ..


Ëlerinna armure de combat:
 

La femme blanche n'avait pas croisé d'elfes depuis son séjour à Irianeth, pas depuis que Vikentiÿ l'y avait amené là-bas. Ce qui était  certain, c'était que malgré sa belle apparence, elle vouait une véritable haine à son ancienne patrie, à tout enkidiev mais plus spécialement à ceux de sa race. Elle avait demeuré avec eux pendant un centenaire pour finalement se faire traiter de la sorte ? Se faire expulser et menacer au vu de sa puissance magique ? Ils allaient lui payer.

Depuis qu'elle avait focussé son attention sur l'elfe chevalier Tharivor, plus rien n'existait autour d'elle. Cependant, ses sens demeurèrent en alerte pour lui permettre de se défendre contre les attaques extérieurs, comme un sixième sens lui signalant qui approchait et ce qui se passait dans un rayon bien précis autour de sa propre personne. Les échanges qui y avaient à côté d'elle entre les insectes et les soldats ne l'a distrayait pas un seul instant, ne bougeant même pas d'un cil lorsque le sang l'éclaboussait. Les yeux rivés sur ce chevalier, Ëlerinna pu sentir la présence d'autres elfes dans la cours. Avec un sourire amusé, elle reconnu même l'odeur du sang royal au loin. Elle allait d'abord s'occuper de celui-là, et ensuite se diriger vers les autres.

Comme elle s'y attendait en attaquant cette femme ailé, l'homme créa un dôme avec sa magie pour les protéger de ses projectiles glacés. Il était plutôt rapide avec l'utilisation de sa magie, mais certainement pas plus qu'elle-même. En voyant la réaction du chevalier et son allure changer, cela amusa grandement la nouvelle sorcière de l'empire d'Irianeth. D'un sourire, elle l'écouta en le fixant dans les yeux, détournant légèrement le regard vers les autres membres de cette petite équipe. Elle était d'autant plus amusé par les sentiments qu'ils dégageait tous, surtout celui de la tristesse pour tout ceux des leurs qui tombait sous la soif de sang des membres d'Irianeth.

Entendant les premières paroles de l'elfe, l'a menaçant qu'elle allait y perdre ses oreilles si elle s'en prenait à quelqu'un d'autre que lui, Ëlerinna ricana froidement. Pensait-il réellement qu'elle allait prendre son conseil mot pour mot ? Qu'elle allait écouter ce qu'il lui disait ? Elle n'en écoutait que un au pied de la lettre, et c'était son empereur, personne d'autre. D'une voix qui semblait froide, parlant lentement, la sorcière s'adresse à l'elfe :

[ELFIQUE] - Penses-tu réellement que tu sois en mesure de me dire ce que je dois ou ne dois pas faire ? Regarde autour de toi, les tiens tombent comme des mouches. Je commencerai par toi, si tu insistes et ensuite, j'irai vers les autres. Cela te convient-il ?

Elle se fichait éperdument de lui. Elle avait l'intention bien entendu de concentrer son attention sur l'elfe en premier, mais ne quittait pas de vue son objectif personnel, tous les mettre à terre. La haine du chevalier l'a nourrissait suffisamment pour faire vibrer chaque nerf de son corps. La sorcière n'avait pas de surprise de son côté en ce qui concernait les pouvoirs qui seraient utilisé contre elle. Ceux de l'être magique ailé qui se tenait derrière ne lui ferait pratiquement rien, elle semblait concentré à offrir un support plutôt que d'attaquer.

L'elfe blanche ne portait aucune arme et utiliserait que sa magie dans cet affrontement. La grande quantité de magie de la sorcière lui permettait d'activer son bouclier magique, l'a protégeant des attaques de magie mais aussi d'utiliser des attaques offensives en même temps. Pour le moment, elle se concentra uniquement sur l'elfe qui s'avançait vers elle rapidement, épée droit devant en fendant l'air de sa lame. L'agilité de sa race était remarquable, elle devait l'avouer mais elle en était tout aussi doté. N'ayant aucune formation de combat, il lui était par contre possible d'esquiver et de créer un immense bouclier de glace là où il menaçait de l'a frapper de sa lame. Elle n'allait pas se laisser faire aussi facilement. Se penchant totalement vers le sol pour échapper à la lame de Tharivor, glissant sur le côté, l'elfe blanche toucha le sol de ses deux mains pour se retenir  et gela le sol sous leurs pieds avec un rictus satisfaisant. Elle semblait réellement s'amuser en général.

[ELFIQUE] - Mes motifs ne te regardent aucunement l'elfe. Je me débarrasserai de quiconque s'opposant à nous, peu importe le titre, la race ou l'implication de cette personne. Je n'ai pas de préférence.

Après avoir gelé le sol d'une glace dure, Ëlerinna se dépêcha de glisser une nouvelle fois et de se redresser, pointant une paume lumineuse en lançant de faisceau d'une blancheur éclatante vers son ennemi. Le bouclier physique que Rywen procurait au chevalier ne lui serait d'aucune utilisé, malheureusement. Alors qu'elle demeurait toujours en mouvement en décrivant des cercles autour de l'elfe, se tenant à une bonne distance sachant qu'il pouvait utiliser la terre autour d'eux, Ëlerinna gronda intérieurement en recevant le message de Vikentiÿ. Elle chercha de ses sens l'impératrice et l'a trouva relativement plus loin, la sorcière gronda à nouveau alors qu'elle venait d'éviter de justesse un coup de Tharivor. Elle ne pouvait pas venir en aide à l'Impératrice, elle devait se concentré sur ses propres adversaires. Et puis ... l'ordre ne venait pas directement de l'Impératrice, ni de l'Empereur ... Elle n'allait pas prendre la chance de tout rater pour informer l'autre groupe. Ignorant cet appel, la sorcière blanche reporta tout ses sens sur Tharivor. réussissant finalement à le toucher d'un rayon lumineux blanc, contrairement à celui qui était noir de ses confrères, alors que l'épée du chevalier l'atteignait à son bras droit.

La sorcière d'Irianeth posa rapidement son autre main contre la lame du chevalier, l'a gelant complètement pour l'empêcher de bouger. Il était beaucoup trop près d'elle, ce n'était pas bon. Augmentant sa rage, l'elfe finit par repousser l'autre un peu en arrière, dégagea la pointe de l'épée de son bras en propulsant elle aussi en arrière pour s'éloigner. Elle baissa les yeux vers son bras puis le toucha pour geler complètement la plaie. Relevant un air mauvais et contrarié vers le sous-chef de cet ordre, Ëlerinna se prépara de son autre main à l'attaquer à nouveau d'un rayon lumineux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'ÉMERAUDE
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Lun 30 Juin - 14:38
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Tharivor avait foncer dans le tas sans réfléchir, ce n'était pas dans son habitude a vrai dire, depuis que l'elfe blanchâtre avait pris pour cible son âme-soeur le chevalier avait vu rouge, on lui avait toujours dit de ne jamais s'attaquer a une femme, mais la il était obliger de l'attaquer ou elle allait faire des victimes dans le rang de la royauté voir aussi au niveaux des civils. L'elfe avait enchaîné les coups d'épées dans le vide pour voir la réaction de son adversaire, elle esquivait les coups avec la même agilité que lui, mais elle se servait donc plus de sa magie, aucune compétence dans le combat a l'arme, c'était un avantage pour le jeune chevalier.

Après avoir esquiver un autre coups la traîtresse gela le sol avec ces deux mains, se retrouvant sur une couche de glace, Tharivor chercher a garder l'équilibre, une fois de plus il devait faire gaffe si il tombait il était fini, il observait son adversaire glisser avec facilité autour de lui. Son adversaire jouait la carte de la provocation, il était vrai que tout les gens autour du combat mourrait un par un, les gardes les civils tout sa pour un empire tout sa pour une personne. Le jeune elfe serra les dents, puis secoua légèrement la tête il devait rester concentré sinon il allait y rester, elle reprit la parole lui expliquant qu'elle n'avait rien a lui dire sur ces choix, ceci fini d'achever l'elfe, il pouvait donc combattre sans regret cette femme, elle n'était pas manipulé ni forcer de combattre, juste une pauvre traîtresse, il allait donc s'occupé d'elle, esquivant quelque rayon blanc qu'on lui envoyer le chevalier ne pouvait pas attaquer pendant cette assaut, jusqu'à qu'une ouverture se présente, le chevalier mit un coup d'épée sur le bras de la jeune femme tandis qu'elle le toucha avec un de ces rayons de son autre main.

Tharivor retenu un cri de douleur, et recula regardant son épée complètement gelé, donc elle pouvait tout gelé avec le contact, il vit que son adversaire préparer un autre assaut, c'est a se moment la que le chevalier frappa de ces deux jambes au sol se stabilisant pour utilisé sa magie.



-Tu es beaucoup plus puissante que moi je dois l'avouer... Mais même si je suis voué a perdre se combat, pour ceux qui sont mort et pour ceux qui sont encore en vie, je ne te laisserais pas partir. Je préfère mourir qui de ne rien faire!

Le chevalier avait dit sa en haletant, la douleur de sa blessure était certainement plus sérieuse qui ne le pensait mais il n'allait certainement abandonner. Après avoir concentré sa magie, il frappa le sol avec son poing, enfermant son adversaire dans un épais dôme de terre, laissant un peu de repos pour le chevalier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 30 Juin - 19:07




Je concentrais toute mon attention sur Tharivor et son ennemie, ce qui me permis de me rendre compte assez tôt que, attaquant avec de la magie, mes boucliers étaient inefficaces contre les attaques de la femme blanche… Je le retirais donc rapidement, ne voulant pas épuiser ma magie pour quelque chose qui ne servait absolument à rien. Trop attentive, je n’entendis pas la plainte de mon roi derrière moi, trop faible et couverte par le choc des combats ambiants. Je les suivais des yeux, mais ils étaient toujours trop proches l’un de l’autre pour que je puisse tenter quoi que ce soit… Dans ma main droite, j’étais toutefois prête à amasser de l’énergie pour lancer des serpents électriques sur la femme. Je n’en eu toutefois pas le temps, gelant le sol, ils se blessèrent mutuellement. Lorsque l’elfe blanche gela sa blessure, j’eu toutefois peur pour Tharivor. L’emprisonnant dans un dôme de terre, cela l’immobilisa. Je sus toutefois que cela ne durerait pas : elle semblait très puissante. Courant, je me dirigeais vers Tharivor. Je savais que je me rapprochais du combat et que je pouvais être touchée par la sorcière, mais je devais le soigner!

-Laisse-moi faire!

Posant mes mains contre la surface blessée, j’envoyais beaucoup d’énergie, le guérissant instantanément. Autant je savais que mes serpents auraient eu peu de chances de la blesser, autant je savais que mon pouvoir de guérison était fort! Je me reculais ensuite, me tenant derrière Tharivor. Je m’étais rapprochée pour pouvoir intervenir si jamais il avait à nouveau besoin de soins, mais je tentais de me reculer assez pour être hors de portée de leurs armes et sorts. Par contre, je craignais de ne pas être assez loin ou de ne pas m’éloigner assez vite. Si elle m’attrapait, elle pourrait se servir de moi contre le guerrier… Ou me blesser mortellement. Puis une idée me vint. Je ne pouvais pas me rendre invisible. Mais je pouvais créer des illusions… Et si je créais un double de moi ainsi? Bon, si elle tentait de frapper ce double elle passerait à travers et se rendrait compte de la supercherie, mais cela pouvait fonctionner un certain moment. Me concentrant, je fis donc apparaître non pas un, mais deux doubles illusoires. L’un se tenait à ma précédente place, et l’autre, derrière le dôme. Je ne pouvais pas les faire parler et ils étaient intangible, mais c’était toujours mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 4 Juil - 10:41




Me battre contre mon ancienne nation ..


Ëlerinna armure de combat:
 

Ëlerinna n'avait jamais pensé se délecter autant d'un sentiment de confusion d'une autre personne. Elle s'amusait réellement à voir comment réagissait l'autre elfe lorsqu'elle manipulait la glace comme elle le faisait si bien. Elle contrôlait cet élément depuis déjà ... plusieurs décennies. Il était donc normal pour elle de le faire aussi aisément, comme s'il s'agissait de son second souffle.

Et même si elle venait de se faire toucher par son adversaire, l'elfe blanche gardait ce même sourire qui menaçait de lui rire en plein visage. Elle fixait le chevalier, presque trop sûre d'elle-même. Elle pouvait percevoir le mot "traitresse" partout dans l'esprit de Tharivor. Ça l'amusait follement. N'était-ce pas sa propre race qui l'avait trahie, elle pour l'usage de cette magie peu conventionnelle ? Elle aurait eut un avenir certain, jusqu'à ce qu'ils prennent tous peur suite à quelques morts accidentels ...

L'elfe blanche venait de sentir la douleur que son rayon lumineux lui avait infligé. C'était délectable, elle était sur la bonne voie pour lui faire payer, elle en ferait un exemple à coup sûr. Ëlerinna comprenait très bien la colère qu'il avait envers  elle, ressentant la même chose à son égard. Elle en vint à se demander si son pouvoir ne venait pas de s'inverser ... Non, juste une coïncidence. D'ailleurs, ayant vécu très longtemps à Estolie et même ayant été l'apprentie du mage un certain temps,  avait-elle déjà croisé cet elfe là-bas ?

La sorcière observa attentivement le chevalier qui semblait se préparer à utiliser sa magie. Puis étira un fin sourire en l'écoutant, penchant légèrement la tête sur le côté. D'une voix qui semblait flotter dans les airs, elle lui dit donc :

[ELFIQUE] - Ton corps retournera donc à la terre, Elfe.

Puis l'elfe se prépara à parer l'attaque magique qu'il allait lui lancer. En sentant la terre trembler l'espace d'un instant autour d'elle, Ëlerinna fronça un sourcil, prête à l'attaquer mais ne sachant pas à quoi s'attendre, elle se fit prendre à son propre piège.

La sorcière s'immobilisa alors que l'odeur de la terre et du sang emplissait son nez. Elle étira les bras de chaque côté puis toucha la paroi compactée qui l'a bloquait de tout. Que s'était-il passé exactement ? Même en ouvrant les yeux, elle n'arrivait pas à voir, ne serait-ce qu'un éclat de lumière. Ramenant rapidement ses bras contre elle, Ëlerinna pivota sur elle-même pour tenter de voir une ouverture, sans y arriver. Au fur et à mesure qu'elle pivotait, son rythme cardiaque s'accélérait. Un craquement résonna, dû à la formation de glace dans sa main. Elle tenta de créer un pieu, le plus solide qu'elle pouvait pour le projeter contre la paroi. En entendant la glace se fracasser contre cette dernière, la sorcière sursauta. Il lui était pratiquement impossible d'entendre ce qui se passait à l'extérieur du dôme, l'isolant du reste de l'événement complètement.

L'elfe finit par s'accroupir au sol en portant ses deux mains contre sa tête. Elle serrait les dents pour s'empêcher de hurler à tue-tête. Les mains posées contre sa tête se mirent à trembler et elle ne pu s'empêcher de hurler à plein poumon à l'elfe qui avait crée cette prison :

[ELFIQUE] - FAIT-MOI SORTIR !!!
Revenir en haut Aller en bas
SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'ÉMERAUDE
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Ven 4 Juil - 13:47
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Tharivor tomba a genou devant ce dôme qu'il avait créer, son adversaire était enfermer dedans, mais pour combien de temps encore ? La douleur qu'il sentait au torse était démesuré, de toute sa vie il n'avait jamais ressentie cela, a vrai dire il n'avait jamais combattu de sa vie, il avait toujours été un enfant calme quelque peu indiscipliné mais calme. Le chevalier regard autour de lui les corps des civils et des soldats des deux camps étaient de partout dans la cour, un vrai cauchemar, l'elfe pouvait sentir la haine, la tristesse, la peur de chacun...

La guerre, cette ordre avait été créer pour éviter la guerre ou pour la déclencher en provoquant des forces qui dépasser les simples mortels ? L'elfe ne savait plus vraiment ou donner de la tête, c'est a se moment la qu'il vit Rywen devant lui, une apaisante lumière alluma les paumes de la jeune femme, il sentait toute l'énergie de son âme soeur le soigner, le chevalier se releva doucement ces yeux étaient partie vers une couleur plutôt gris, les oreilles planqués contre son crâne, il regarda autour de lui a nouveau, la tristesse envahissait le coeur du chevalier, pour un jour de fête la plus part rentrerons chez eux en deuil.


C'est a se moment la qu'il senti de la peur, mais pas venant de la cour venant du dôme de terre qu'il avait créer pour enfermé la jeune femme, laissant partir ces sentiments Tharivor s'approcha doucement du dôme, il avait laisser son épée sur place et récupéré une qui traînait près du corps d'un garde mort au combat, elle ne lui servirait plus... L'elfe blanche paniquait a l'intérieur du dôme avait il touché a un point faible ? Elle hurla de la faire sortir, même si c'était son ennemie Tharivor ne pouvait pas laisser une personne comme ça dans la détresse elle avait perdu son combat. L'elfe s'approcha du dôme et d'une simple tape dessus la terre se fissura et tomba dévoilant la jeune femme en boule sur elle même. Le chevalier s'approcha doucement de l'elfe puis la saisi au niveau du col avant de prendre la parole d'un air dur.


- Le combat est terminé tu as perdu. Je te laisse en vie, ne me fait pas regretter cette acte de bonté envers toi. Tu es une traîtresse mais chaque personne a sa raison d'agir et ne je n'ai pas le droit de te juger pour cela. Maintenant part ton combat est terminer pour aujourd'hui...

Tharivor lâcha son ennemie, puis se retourna marchant doucement vers Rywen, il pouvait se faire attaquer par derrière mais il laissa la chance a cette femme de partir en vie et avec une simple blessure. Même si il sentait qu'elle n'était pas blesser que physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 9 Juil - 16:03




Me battre contre mon ancienne nation ..


Ëlerinna armure de combat:
 

La sorcière nouvellement recrutée de l'empire ne réagit pas tout de suite lorsque le dôme autour d'elle tomba en morceau tout autour d'elle. Les yeux fermés, les mains sur la tête, elle était trop en état de panique pour même ressentir les vibrations de la terre sous ses pieds. Est-ce que le chevalier l'avait entendu crier ? Avait-il l'intention de l'a libérer de cet endroit horrible ?

Ëlerinna sursauta lorsqu'on lui agrippa le col de sa tenu, l'obligeant à se relever. La voix du chevalier elfique résonna tout prêt de sa tête, alors qu'elle fixait les autres personnages qui se trouvaient devant elle. Combien de temps était-elle restée là-dedans ? Ses yeux étaient humides ? Relevant une main vers son visage, elle essuya l'une de ses joues en fronçant les sourcils. Elle avait pleurée ? Lorsque le chevalier eut terminé ou presque de parler, la sorcière tourna la tête vers lui.

Il l'a laissait partir, mais c'était totalement absurde! La confusion quant à la situation envahit son esprit. Que faisait-il à lui tourner le dos de cette façon ? Il agissait comme si elle était faible, il avait été blessé plus gravement qu'elle, la mage à ses côtés avait certainement du intervenir pour l'aider alors que elle, l'avait affronté seule. Son bras à elle, ne lui faisait pas grand mal, s'en étant occupé  presque immédiatement lorsque c'était arrivé. Et pourtant ... Elle avait ce pincement désagréable au niveau de la poitrine qui lui faisait mal.

S'avançant d'un pas vers le groupe qui s'éloignait d'elle en lui tournant le dos, l'elfe blanche leva une main tremblante vers eux. Elle n'était pas venue à leur rencontre pour repartir de cette façon, elle devait en finir ... Un bruissement d'aile dans son dos l'a stoppa net. Que venait-il faire là ? L'elfe ignora totalement Vikentiÿ qui ne se mêlait visiblement pas de ses affaires. Elle repointa sa main dans la direction du groupe qui lui tournait le dos pour attirer leur attention, la rage au cœur alors qu'elle faisait un pas de plus.

En moins de deux, la sorcière se retrouva coincée contre le chevalier ailé qui se tenait juste derrière elle. Il avait posé l'une de ses mains sur sa bouche pour qu'elle cesse de parler, brulant d'envie de lui crier des injures alors qu'il l'a bloquait de son autre main pour qu'elle n'utilise pas sa magie. Ëlerinna chercha à s'éloigner mais comprit que ça ne servait à rien alors que Vikentiÿ venait de l'a serrer plus fortement pour lui faire comprendre. L'espèce d'idiot avec une cervelle de moineau! Il n'avait aucun droit de venir interférer de cette façon! Elle avait le coeur qui battait à tout rompre dans sa poitrine sans réellement savoir pourquoi.

Les deux empiriens quittèrent l'estrade puis ensuite la cours du château en s'envolant, filant dans une direction bien précise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Tharivor, Rywen et Hestios VERSUS Ëlerinna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin détente :: ▬ Événement#1-