Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .

Lucius VERSUS Shanahan et Danalethie

Invité
Invité
Mer 25 Juin - 17:16




THE KING VS THE EMPEROR



La jeune nouvelle reine était d'une nervosité alléchante.  Plus qu'il ressentait son malaise, plus qu'il souriait ― ce qui devait probablement rendre la reine encore plus nerveuse.  Elle allait être facile à manipuler... il était évident qu'elle n'avait pas été élevée pour être reine.  C'était probablement son premier contact avec le monde politique, et c'était un contact brutal.  Lucius se mêlait de politique depuis le début de son adolescence, sa vie entière était question de politique.  Même lorsque son frère était encore en vie, et donc héritier du trône, Lucius cherchait à former des alliances et acquérir plus de pouvoir.  

En ce sens, il pouvait comprendre les réactions qu'il voyait des gens dans la salle.  Qui ne pouvait pas prendre Esmaé en pitié?  Il était vrai que sa situation était malheureuse.  Elle était l'enfant aînée de Cyril, mais pas son héritière désignée.  Il était vrai que s'il avait été à la place de Cyril, lui aussi il aurait choisi Amalthéa comme héritière.  Lucius ne comprenait toujours pas le lien étrange qu'elle avait avec la famille royale, mais cette femme avait la personnalité parfaite pour diriger Émeraude et son Ordre.  Bien entendu, Lucius préférait de loin avoir Esmaé comme épouse.  Il allait respecter son engagement; il allait soutenir Esmaé.  Il allait la soutenir à sa façon, et cela allait probablement déplaire à bien des gens, peut-être même la reine elle-même, mais bon; aux yeux de Lucius, elle n'était qu'une enfant.  Il était évident qu'il allait devoir décidé pour elle, et peut-être même qu'elle allait préférer cela.  Elle ne semblait pas avoir le courage de prendre des décisions, ou du moins, pas encore.  Quand elle sera plus mature, plus familière avec la politique, peut-être... mais quand elle en aura l'âge, Lucius aura depuis fort longtemps pris le contrôle du royaume.

Esmaé se présenta alors aux chevaliers, afin de désigner le nouveau chef et son aide.  Lucius n'avait malheureusement pas eu l'occasion de rencontrer les chevaliers, bien qu'ils se souvenaient de chacun d'entre eux au couronnement d'Amalthéa.  Ceux-ci, il lui semblait, n'avait pas eu l'occasion de le voir.  Comme l'ancienne reine n'avait pas annoncé ses fiançailles, Lucius n'avait pas eu à se présenter au public.  La nouvelle reine laissa son fiancé derrière, sur les estrades, en compagnie de son conseiller qui essayait de l'arrêter.


― « Laissez-la faire. »

Lucius resta sur l'estrade avec le conseiller, observant la reine comme tous les autres.  Elle nomma un jeune chevalier, qui lui semblait le plus jeune, d'ailleurs, mais aussi le plus sage, comme le chef de l'Ordre.  Celui-ci semblait surpris de son nouveau rang, ne s'y attendant pas.  Lucius s'était toujours dit que ceux qui ne cherchaient pas les rangs supérieurs ou hésitaient à les accepter étaient les mieux placés pour le rôle qu'on cherchait à leur attribuer.  Cela pourrait paraître ironique, venant de lui, puisqu'il voulait tout contrôler, et pour contrôler, il fallait être supérieur à tous, mais le seul rang plus haut qu'on pourrait lui offrir maintenant, ce serait le titre d'Empereur d'Enkidiev.  C'était lui qui accordait les rangs, il devait donc chercher qui serait digne de confiance, et donc pas ceux qui voudraient son pouvoir.  Ainsi remarqua-t-il la déception chez certains chevaliers.  Tant pis pour eux!

La reine annonça alors la première mission des chevaliers, qui serait d'enquêter sur la mort d'Amalthéa.  Après tout... qui voulait la mort de la reine d'Émeraude, la gouvernante d'un Ordre protecteur de la paix, un royaume qui se voulait allié de tous les royaumes?  Ce n'était pas pour le rien que Lucius s'était annoncé comme allié numéro un du royaume et avait invité les autres dirigeants à faire pareil.  Il y avait un royaume à quelque part qui s'opposait à Émeraude, et si les chevaliers découvraient qui était le royaume coupable, il y allait avoir une guerre.  Peut-être le coupable était à l'intérieur d'Émeraude...  complot interne.  En tout cas, Lucius pouvait certifier que Corail n'était pas dans le coup.  Ou du moins, il l'espérait...  Il serait dans la pire situation possible; si le meurtrier était de Corail, ses fiançailles allaient être annulées à coup sûr.

Lucius ressenti un pincement au cœur lorsqu'Esmaé annonça qu'un chevalier allait venir l'interroger, bien que ce même chevalier allait aussi enquêter à Émeraude.  Il était vrai qu'il fallait inspecter tous les royaumes sans aucune exception.  Peut-être avait-il des doutes, peut-être le coupable était réellement de Corail.  Les fiançailles entre lui et Amalthéa n'étaient connues que de quelques personnes... mais peut-être que sa sœur avait rendue les choses plus publiques, à Corail.  Non, il fallait surtout pas que le coupable soit de Corail.  Ç'allait tout gâcher!  Mais bon, il devait jouer le jeu.


― « Chevalier Lionel, mes félicitations pour votre nouveau rang.  Nous ne nous connaissons malheureusement pas, mais je peux voir que vous êtes un être digne de confiance. » dit le roi au chef, après que les festivités débutèrent. « Je serai honoré d'effectuer le chemin du retour avec vous, mais il se peut que je reste ici quelques jours.  Tout comme vous, je ne suis pas familier avec Esmaé, et je crois qu'il est de mon devoir de l'aider quelque peu avant de retourner à la maison.  Cela dit, je suis à votre entière disposition! » lui affirma-t-il, avec un sourire chaleureux et une bonne poignée de main. « Sur ce, je vais retourner voir ma charmante fiancée. »

Alors que Lucius retourna aux côtés d'Esmaé, avant qu'il ne puisse dire un mot, une pluie d'étoile dorée mis fin à toutes les conversations dans la cour.  Un être magique qui ne semblait appartenir à un autre monde fit son apparition juste à côté d'Esmaé, tout près de lui.  Instinctivement, le roi attrapa la jeune reine et l'amena à lui, la plaçant un peu en retrait.  Méfiance?  Peut-être, c'était surtout de la surprise.  Un être magique qui s'invitait par lui-même, tout près de la reine, ce ne pouvait être bon signe.  Le magicien prit néanmoins ses distances, ce qui était bien.  Un affront devant tout public, un ordre de chevaliers, seul contre plusieurs armées royales?  Ce n'était pas un être fou.  

L'être magique s'annonça comme étant un Immortel, ce qui déstabilisa Lucius.  Un messager d'un dieu? Eh bien, lequel? Quel était le message?  Était-ce en lien avec l'Ordre ou...  Amalthéa?

Amalthéa...  il savait qu'il y avait quelque chose de louche avec elle.  Il y avait quelque chose de surnaturel.  Mais jamais il n'aurait cru qu'elle était Immortelle.  Il avait pensé qu'elle était elfe, peut-être, une race quelconque qui la rendait inhumaine, sans émotions.  Les elfes étaient comme cela, n'est-ce pas?  Il n'avait qu'à prendre le roi des elfes, avec qui il avait parlé il y a quelques minutes.  Alors Amalthéa était une Immortelle, chargée de protéger le royaume, chargée de retrouver l'Empire d'Irianeth, qui n'avait pas disparu...  Shanahan disait vrai.  Dans toutes les légendes qu'il avait lu sur le sujet, jamais Lucius n'avait lu que Sire Lassa avait détruit l'empire, seulement l'Empereur.  Les légendes racontaient la gloire de Wellan et de ses chevaliers, mais ne disaient rien sur l'Empire.  Erreur humaine.  Heureusement, Amalthéa avait faire renaître l'Ordre avant qu'il ne soit trop tard.  Car il n'était pas trop tard, n'est-ce pas?

Tout d'un coup, une averse de lumière dorée inonda la cour, s'assombrissant pour faire paraître des soldats qui semblaient assoiffés de sang.  La terre gronda légèrement et Lucius leva la tête vers le ciel, remarquant une bête légendaire sur la tour de la magicienne.  Un dragon?  N'était-ce pas ce que les légendes les appelaient?  Des créatures trop dangereuses pour être affrontées par de simples humains, qui crachaient le feu et dévoraient les hommes.  Il se trouvait sur le dos de la bête un autre lézard.  

L'Empire, au cœur du château d'Émeraude, devant un Ordre qui venait tout juste d'être formé, la plupart étant encore inexpérimenté.  Et il était trop tard.  

Shanahan disparut de l'estrade, alors que ses soldats ― car Lucius assuma qu'il dirigeait ces hommes ― sautèrent sur tout ce qu'ils voyaient.  En l'espace de quelques instants, des cadavres des trois races s'empilèrent sur le sol, alors que personne ne savait où se diriger.  Quelques chevaliers encadrèrent la royauté, tandis que les autres s'attaquèrent aux hommes qui semblèrent les plus forts.  Les soldats des armées royales toutes présentes s'empressèrent de protéger les civils, les escortant en dehors de la cour, mais il était trop tard pour bien trop d'entre eux.

Allez, les priorités d'abord.

Lucius tenait toujours Esmaé dans ses bras, et bien qu'il était logique qu'elle meurt et qu'il prenne le contrôle d'Émeraude ainsi, Lucius n'était pas un sans-cœur.  C'était une fillette et il devait la protéger.  Ignorant tout ce qu'elle pouvait bien lui dire, il la tira vers les murailles du château, où se trouvaient son conseiller et sa garde personnelle.


― « Esmaé, le devoir d'un roi est de se battre avec son peuple, mais vous êtes trop jeune.  Vous venez d'être couronnée, ne jouez pas aux héroïnes.  Ne faites pas de bêtises, restez à l'abri ici.  Si vous mourrez, tous ces hommes auront sacrifié leur vie pour rien.  Laissez-nous la priorité de protéger nos peuples, votre priorité à vous est de gardez vous-même en vie. »

Le roi poussa gentilement la reine dans les bras de son conseiller, puis se tourna vers ses valets.

― « Mon arme, » ordonna-t-il, et quelqu'un plaça l'épée de Lucius dans sa main.  Le roi ressortit alors dans la cour, assistant au carnage.  La majorité de l'armée ennemie était composée d'hommes-insectes, dont les légendes disaient de couper les bras et les brûler, mais sans réellement donner de détails.  Les soldats semblèrent avoir vite compris qu'ils pouvaient les neutraliser en piquant dans leurs articulations, qui n'étaient pas recouvertes de carapace.  Cependant, l'Empire n'était pas que des insectes; il y avait des êtres humains (ou semblaient-ils humains) et plein d'êtres à l'apparence humaine.  Certains étaient des harpies, ce qui posait largement problème.

Mais Lucius n'allait pas s'occuper de cela.

Il avait repéré Shanahan, ou l'Immortel s'était matérialisé devant lui pendant que Lucius était distrait, il ne savait trop.  Armé de son épée, le roi de Corail s'approcha devant lui.  Allait-il le combattre?  Probablement.  Il n'avait aucune chance contre un Immortel, il le savait trop bien. Personne n'avait la moindre chance contre lui, de toute façon. Alors que ce soit Lucius ou un soldat ou un chevalier... qu'est-ce que cela changerait?  Les chevaliers avaient déjà leurs propres adversaires, de toute façon.  Ils pouvaient embarquer dans le combat, ils allaient être éliminés sur le champ.  Si son heure était arrivée, eh bien qu'il en soit ainsi, il ne pouvait combattre le destin.  

Shanahan l'attendait.  Un Immortel ne perd pas son temps.


― « Je savais qu'Amalthéa était une Immortelle. » Mensonge, mais pourquoi pas? « Elle avait un lourd fardeau, et je devais l'assister.  Je n'ai malheureusement pas pu le faire. » Lucius s'approcha de quelques pas de l'Immortel. « C'est vous qui l'avez tué?  Ce n'est pas n'importe qui qui peut tuer une Immortelle. » Confrontation.  Ah, cela aurait pu être un dieu qui l'a repris, mais pourquoi auraient-ils fait cela?  C'était évidemment un coup d'Irianeth.  Peut-être un dieu déchu?  Shanahan s'était présenté comme messager d'un dieu. « Vous vous dites messager, était-ce cela votre message?  Nous terroriser? » Le roi devait l'avouer, c'était un message de bon goût, s'il était Immortel, il aurait fait pareil. « Ou peut-être était-ce votre propre caprice, et que vous vous fichez des dieux. »

Lucius n'était pas croyant.  Il n'allait pas le cacher.  Il savait que les dieux existaient, mais il était convaincu que ceux-ci se fichaient des humains.  Un Immortel et son armée, en plein rassemblement de toutes les royautés d'Enkidiev et de leurs meilleurs soldats.  Les seules personnes capables de les protéger contre cet Immortel, c'étaient les dieux, mais allaient-ils bouger le petit doigt?  Bien sûr que non.  S'ils n'avaient pas protégé Amalthéa, ils n'allaient pas protéger les humains.  Il allait s'en sortir uniquement s'il négociait avec cet Immortel.

― « Nous sommes dans votre chemin?  Pardonnez-moi, mais où mène votre chemin?  Peut-être pourrions-nous vous aidez?  Où est-ce un autre message de vos dieux? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
EMPEREUR NOIR
{ IMMORTEL D'IRIANETH }
avatar
Mer 25 Juin - 23:09
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Shanahan se matérialisa sur les remparts du château d’Émeraude afin d’avoir une vue sur les événements. Les cris et l’odeur du sang qui flottaient dans l’air l’amusa grandement. En fait, pour être exact, il en frissonna à la fois de plaisir et d’excitation. Il attendait ce jour depuis si longtemps… L’attente avait été longue, mais tout était parfait ! Les cris des villageois du royaume sonnaient comme une mélodie a ses oreilles, l’odeur du sang qui s’accumulait davantage dans l’air ambiant… Aucun mot ne pouvait décrire parfaitement comment l’immortel déchu se sentait à cet instant bien précis.

Prenant une grande respiration, Shanahan ferma les yeux afin de profiter pleinement de ce moment. 



** Je suis fier de toi, mon fils. **

La voix de son père résonna dans sa tête. L’immortel déchu sourit. Il était également fier de lui… En fait, il était surtout fier de son empire. Chaque chevalier, chaque sorcier et chaque dresseur de dragon se battaient avec fureur et détermination. Saraï et Elessar s’occupaient de la magicienne et d’un chevalier vert, Vikentiÿ s’occupait comme convenue du chevalier Lionel et de son écuyer, Ëlerinna venait de prendre comme adversaire une magicienne et un chevalier et Ashara combattait un chevalier.

L’immortel déchu s’apprêtait à participer à la bataille lorsque quelqu’un attira grandement son attention : Lucius Stefan. Ce dernier venait de « mettre la reine en sécurité » avant de réclamer son arme afin de prendre visiblement part à la bataille. Les agissements de cet homme amusèrent particulièrement l’immortel déchu, qui ne comprenait pas vraiment pourquoi il se comportait ainsi devant la reine d’Émeraude alors qu’elle ne l’intéressait visiblement pas. Cet homme aimait le pouvoir, rien d’autre. Le pouvoir, voilà ce qui animait cet homme.

** Papa ? Est-ce que tu rentre bientôt ? Je m’ennuie tout seul à la maison… Les sorciers sont ennuyeux, ils n’ont rien de nouveau à m’apprendre… **

Maÿlëk ** Veux-tu que papa t’apprenne quelque chose de nouveau ? **

Son fils n’eu pas besoin de lui répondre, l’excitation qu’il ressentait suffit pour faire comprendre à l’immortel déchu que celui-ci ne demandait que ça ! Avec un sourire amusé, il claqua de nouveau les doigts. Maÿlëk apparut juste devant lui dans une pluie d’étoile doré. Du haut de ses quelques centimètres, le garçon leva une main pour glisser cette dernière dans la sienne. L’empereur noir sourit tendrement et cueillit avec délicatesse la main de son fils. Tout comme Saraï, la peau de son enfant était chaude.  

Aujourd’hui, je vais t’apprendre comment corrompre un humain alors soit sage et ne t’adresse à moi que par message télépathique… L’ennemi ne doit jamais savoir ce à quoi tu pense, ne l’oubli jamais mon trésor !

L’immortel et son fils disparurent dans une pluie d’étoile doré pour réapparaitre près de Lucius Stefan, qui s’approcha dès qu’il remarqua leurs présences. D’un mouvement discret, il tira légèrement sur la main de son fils pour qu’il se mette légèrement derrière lui.  

Maÿlëk ** Reste près de moi, ne t’éloigne surtout pas. **

L’immortel n’eu pas le temps d’en dire plus, le roi de Corail s’adressa à lui.

▬ « Je savais qu'Amalthéa était une Immortelle. Elle avait un lourd fardeau, et je devais l'assister.  Je n'ai malheureusement pas pu le faire. C'est vous qui l'avez tué?  Ce n'est pas n'importe qui qui peut tuer une Immortelle. Vous vous dites messager, était-ce cela votre message?  Nous terroriser? Ou peut-être était-ce votre propre caprice, et que vous vous fichez des dieux. Nous sommes dans votre chemin?  Pardonnez-moi, mais où mène votre chemin?  Peut-être pourrions-nous vous aidez?  Où est-ce un autre message de vos dieux? »

Tant de question… Et dire que c’est vous qui me le demandez… Shanahan eu un petite rire ironique. Oui, j’ai tué cette idiote d’immortelle, vous devriez me remerciez puisque je vous ai momentanément libéré de votre fardeau… Croyez-moi, votre avenir est beaucoup plus prospère sans cette immortelle… Rare sont les êtres célestes capables de tuer leurs semblables, mais lorsque nous avons les instruments nécessaires pour le faire… Cela nous facilite grandement la tâche… Mais ça, vous devez certainement le comprendre, non ? Dite-moi Lucius… Que faites-vous lorsque vous avez des plans et qu’une personne se met en travers de votre chemin ? Laissez-moi deviner… Vous trouvez un arrangement ? Hum… Non… Ce n’est pas ainsi que c’est terminé votre dernière quête de pouvoir, n’est-ce pas ?

L’empereur noir eu un rire amusé.

Maÿlëk ** Tu dois toujours en savoir plus sur ton ennemi afin d’avoir une longueur d’avance sur lui. Lorsque celui-ci te pose plusieurs questions, répond uniquement à ceux qui sont superficielles. Ne dévoile jamais tes plans ! **

Dit-moi Lucius… Pourquoi voulez-vous savoir où mène mon chemin ? Seriez vous tentez de le suivre ? Après tout, Shanahan désigna d’un mouvement lent de la main la cour du château, j’ai visiblement le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 26 Juin - 16:09




La vie est un songe passager, quiconque voudra vous faire croire le contraire est un fou, il ne pourra pas vous faire croire que vous ne vous éteindrez à un moment ou un autre de votre vie, peut importe votre rang et votre puissance, tout le monde finit détruit, emporté par les puissances destructrices de la faucheuse. Et cette théorie allait se prouver encore une fois aujourd'hui. Car aujourd'hui était un jour spécial. Nous nous rendions pour faire une petite visite au château d'Emeraude. Pathétique bloc de pierre facilement détruit, deux ou trois explosions et nous n'en parlons plus. Mais l'Empereur ne voulait pas ça, il y allait pour faire peur essentiellement. Tuer quelques hommes, montrer qui nous sommes, notre nombre et notre puissance. Voilà pourquoi nous y étions allés.

Shanahan y était allé seul pour commencer, faire un petit discours envers ce peuple inférieur protégé par les Dieux. Vous voyez, la description parle d'elle même. Ils ne sont pas capable de se défendre par eux mêmes que se sont les Dieux qui les assistent et font tout pour les faire gagner. C'est incroyable tant d'infériorité, cela devrait être condamnable ! Mais passons, ce n'est pas vraiment important. L'Empereur avait tout fait, les évenements s'étaient succédés, nous étions apparus les uns après les autres dans la cour du château. J'avais directement pris le soin de cacher mon aura pour que personne ne puisse me détecter et activement également mon invisibilité. Il ne faut pas se faire voir par les ennemis tout de suite, leur laisser croire qu'ils voient tout le terrain et tout ce qu'ils ont à affronter. C'est bien mieux ainsi.

J'observais alors tous les groupes qui s'étaient fait, chaque Chevalier qui étaient de chez nous avaient trouvé un amusement. Certains mêmes en prenaient plusieurs ! Comme ma collègue sorcière qui elle se payait un mage par dessus le marché. Elle avait les yeux plus gros que le ventre on pourrait dire. Mais les deux autres ne semblaient pas dangereux, même le chevalier habillé de vert était ridicule. Je suis certain que si je lui lançais une sphère d'énergie dans le dos il tomberait raide mort et personne ne s'en soucierai plus. Je me mis alors dans un coin bien placé pour atteindre ce chevalier et préparait à lancer cette boule de puissance quand un autre évenement m'interrompis et je désactivais la sphère dans ma main pour me retourner vers Shanahan qui avait amené son enfant, sur le champ de bataille.

C'était tout de même assez dangereux, bien que notre Empereur ait plus de pouvoir que quiconque dans cette cour, le gamin pourrait facilement être la cible de plusieurs attaques plus ou moins fourbes, il fallait donc s'attendre à ce genres d'attaques et les parer pour mieux contre attaquer si besoin en était. Je me déplaçais alors rapidement vers l'endroit ou se trouvait mon Empereur et son enfant. Je frôlais le dos de Shanahan pour lui faire connaitre ma présence avant de lui parler mentalement.

*Empereur, je suis là, parlez à votre guise, je protège le Prince, il ne lui arrivera rien tant que je serai à vos côtés.

Puis, histoire de se montrer, car je n'allais pas rester dans l'ombre tout le temps de cette guerre, je réapparut à côté du Prince et de l'Empereur, les bras croisés, un sourire dangereux et légèrement psychopathe sur le visage. je m'étais calé assez proche du Prince pour qu'aucune attaque ne puisse l'atteindre directement. Et je me permis une petite phrase coupant leur discussion.

- Bonjour Cher Roi, Nouvelle Reine. Je suis heureux de vous rencontrer et enfin observer votre puissance que l'on m'a si souvent vanté..

Je restais alors avec un sourire aux lèvres avant de tourner légèrement la tête pour regarder le Prince et un signe de tête discret avant de retourner à la conversation entre les dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 26 Juin - 23:56




Il ne comprenait pas pourquoi il devait rester seul au château. Enfin bon, « seul » était un grand mot. Shanahan aimait toute de même son fils et ne le laisserait pas au château sans rien. Il avait quelques sorciers impériaux qui était resté à la demeure de l'Empereur afin de divertir le petit prince. Ce qui n'était pas un franc succès.

Quittant discrètement la surveillance de ses gardiens, Maÿlëk se mit à courir dans les couloirs du château, son épée en bois attaché à sa ceinture, il se faufila ainsi entre les serviteurs qui étaient occupés à leurs tâches quotidiennes. Ils n'étaient que des obstacles à sa course vers son but présent. En fait, le garçon se dirigeait au point de rencontre des chevaliers impérial avant leur départ pour les terres d'Enkidiev. Il espérait pouvoir se rendre à temps avant qu'ils soient téléportés de l'autre côté des montagnes, voir cette armée prête au combat et surtout, s'il avait le temps, se rapprocher suffisamment du groupe pour y être téléporté lui aussi.

Arrivé à sa destination, l'élève se colla au mur reprenant ainsi son souffle de sa course effrénée avant de placer une main sur ce qui semblait être le cadre de porte qui mena à l'extérieur du bâtiment et jeta un coup d'oeil afin de voir si les chevaliers y étaient toujours. Ils y étaient ! Ils n'étaient pas encore parti, il pouvait même voir sa mère dans les premières rangées et certains chevaliers qu'il reconnut, pour les avoir vus souvent discuter avec l'Empereur.

Il se décolla du mur et s'apprêtait ainsi à entrer dans la cour avec les membres de l'ordre quand soudain, il sentit deux mains se poser au niveau de sa taille avant qu'il ne puisse plus sentir le sol sous ses pieds. On venait de le soulever dans les airs et seuls les pieds du gamin s'agitèrent dans le vide afin de se débattre. Rien de cela n'était prévu dans son plan, il n'avait pas senti cette personne s'approcher de lui. C'était l'un de ses protecteurs qui l'avait retrouvé et attraper juste à temps avant qu'il fasse une bêtise qui pourrait contrarier sa maternelle. Après tout, ces sorciers avaient comme tâches de s'occuper de l'enfant, si jamais ils échouaient, les conséquences pourraient être désastreux pour les surveillants.

''Lâcher-moi !'' Dit-il continuant à se débattre dans les bras de ce sorcier.

Voyant qu'il ne prévoyait pas l'écouter, Maÿlëk se débattit de plus belle. Si le scénario se prolongeait, il allait manquer son opportunité de rejoindre ses parents au carnage qui les attendaient. Il s'inclina assez pour être dans la possibilité de mordre son protecteur, ce qui donna un résultat positif, car il venait de le déposer rapidement au sol afin de s'occuper à sa blessure superficielle. Le petit prince ne perdit pas de temps et courut les peu de mètres qui le séparaient de la cour avant de s'arrêter. La troupe n'était plus. Ils étaient déjà partis. Son plan venait de tomber à l'eau tout ça à cause de ce merdier qui l'a empêché de les rejoindre.

Une moue fit son apparition sur son visage et se retourna vers son gardien qui tenait la zone endommagé par le gamin. Tant qu'au garçon, il passa à côté de l'adulte tout en l'ignorant, comme si les derniers évènements ne s'étaient pas produit et se dirigea vers sa chambre. Il s'installa sur le bord de la fenêtre en soupirant. Il trouvait toujours cela injuste d'être délaissé, car soi-disant qu'il n'était pas apte à se battre contre les ennemis qui se trouvaient de l'autre côté. Il ne savait pas ce qu'il devait faire maintenant que ses parents étaient partis en mission, les sorciers disaient vouloir lui enseigner quelques matières pratiques pour les années à venir, mais pour le garçon, ce n'était que du charabia qui ne cessait de répéter. En gros, c'était ennuyant. Il n'avait pas la tête à apprendre quoi que ce soit de la part de ces hommes, encore moins si l'enseignant était celui qui avait fait échouer sa mission personnelle.

Shanahan**Papa ? Est-ce que tu rentres bientôt ? Je m'ennuie tout seul à la maison... Les sorciers sont ennuyeux, ils n'ont rien de nouveau à m'apprendre... **

Maÿlëk était incertain si son père allait capter son message, même au-delà de la chaîne de montagnes qui séparait les deux territoires, mais il avait toutefois tenté sa chance. Il fut toutefois content de recevoir une réponse, qui fit qu'augmenter son excitation. Avec son paternel et/ou sa maternelle, il était sûr d'apprendre de quoi de constructif et ce, sur le terrain et non enfermé dans sa chambre au château.

Son sourire était grandissant en apercevait Shanahan devant lui. L'hybride descendit son regard pour regarder son corps, à savoir s'il était en entier et prit quelques secondes pour regarder autour de lui. Il était bien rendu à Enkidiev lui aussi ! C'était trop génial ! Le gamin avait peine à retenir son énervement, en bas de le rempart, il avait des cris de douleur, des corps étaler au sol tremper dans un bain de sang, des villageois affolés. Sur la tour là-bas, un gros dragon doré était posé, déployant ses ailes, il était ravissant ! Il avait peine à croire qu'il allait manquer un tel spectacle en restant en arrière, à Irianeth.

Le prince leva une de ses mains pour la glisser dans celui de son père, lui souriant tendrement. Il le remercia silencieusement de l'avoir amené avec eux, ce qui allait sûrement en l'encontre des paroles de sa mère plutôt dans la journée. Maÿlëk hocha doucement la tête, donnant un signe qu'il avait bien compris ce qu'on lui disait. Lorsque le duo se téléporta plus bas dans la cour, le garçon ne put s'empêcher de regarder autour de lui, découvrant au même moment les principaux bâtiments des Enkievs. Après sa courte contemplation, le gamin fit quelques pas vers l'arrière, restant tout de même proche de l'Empereur et observa le sorcier qui venait tout juste de faire son apparition à leurs côtés. L'enfant étira ses lèvres pour former un sourire amusé avant de briser le contact visuel pour incliner légèrement la tête sur le côté afin d'avoir la possibilité d'observer l'homme qui faisait face au trio d'Irianeth.

D'une oreille attentive, l'hybride écouta la discussion entre les deux adultes, prenant note des conseils que son père lui donna en message télépathique. Il était évident qu'il ne comprenait pas toute la conversation, mais il capta des mots-clés qu'il fut important à la compréhension de la situation. Maÿlëk avait des questions sur ce que son père était en train de lui enseigner, mais contenta de les garder pour lui-même ou du moins les garder pour la fin afin de ne pas déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 28 Juin - 15:35




[hj : dsl de faire ça court et un peu bâclé mais j'ai pas vraiment le temps]

Le roi prit un moment à réaliser qu'un enfant se situait aux côtés de l'Immortel. En fait, il le remarqua uniquement à la présence d'un nouvel homme, un humanoïde présent pour protéger le jeune garçon. Lucius dévisagea le jeune garçon, incrédule, étant complètement stupéfait par la présence de l'enfant dans un tel carnage. Sur le coup, il regarda vite fait dans la cour; il ne voyait pas beaucoup d'enfants... du moins, il n'a pas vu de cadavres d'enfants. C'était au moins cela. Mais comment un Immortel pouvait téléporter un enfant ainsi en plein milieu d'une attaque? Était-ce ainsi qu'on élevait des enfants sur Irianeth? Et pourtant, le garçon saisit la main de l'Immortel tendrement, comme s'il était son père.

― « Votre fils? Vraiment? »

Jusqu'à quel point cet Immortel allait-il se moquer d'eux... Et Lucius réalisa rapidement que l'enfant n'était aucunement en danger. Si son père était Immortel, alors il était lui aussi un être céleste, intuable par les mortels qu'ils étaient. Pourtant, ils ne se ressemblaient pas vraiment, mais peut-être que la génétique céleste était complètement différente de celles des mortels.

― « Bonjour petit garçon... Tu dois trouver cette conversation très ennuyante, n'est-ce pas? » demanda le roi au jeune enfant, sans vraiment lui prêter attention. Son adversaire était cet Immortel, pas un enfant, tout de même... Et pourtant, si ce garçon décidait de les attaquer, est-ce que quelqu'un dans la cour serait capable de l'arrêter? Est-ce que les chevaliers étaient vraiment prêts à tuer des enfants, même s'ils venaient de l'Empire? Les enfants étaient des êtres innocents, n'est-ce pas? Quelle idée d'amener un gamin à la guerre... C'était probablement pour le déstabiliser.

― « Vous semblez savoir pourquoi je veux connaître votre but. » Il examina la cour, puis l'enfant, qui était richement vêtu après tout. Il ne prêta pas vraiment attention à l'homme aux côtés de l'enfant, mais un petit coup d'œil lui fit réaliser une chose. « Vous n'êtes pas un messager. Vous dirigez ces hommes. » Lucius n'osa pas continuer ses pensées. Cet Immortel était le nouvel Empereur d'Irianeth, de toute évidence. Depuis quand? Depuis combien de temps Irianeth se rebâtissait? Depuis la victoire de Lassa? Lucius pouvait très bien demander, il savait que Shanahan n'allait pas répondre. « Vous m'offrez de suivre votre chemin, mais vous ne m'avez pas dit ce qu'il était! Je crois que vous savez que je n'accepte pas des offres à l'aveugle, hum? »
Revenir en haut Aller en bas
EMPEREUR NOIR
{ IMMORTEL D'IRIANETH }
avatar
Dim 29 Juin - 2:06
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


L’immortel du faire des efforts considérable pour ne pas éclater de rire. La situation était réellement amusante. Du moins, elle l’était pour lui. Un rapide regard sur la cour du château accentua son sentiment déjà démesuré. L’empire prenait aisément le-dessus sur les gardes du royaume, mais également sur les nouveaux chevaliers d’Émeraude. Cette simple vision suffit à faire sourire malicieusement Shanahan, qui avait attendu ce moment avec impatience.

* Empereur, je suis là, parlez à votre guise, je protège le Prince, il ne lui arrivera rien tant que je serai à vos côtés. *

Le sourire de l’immortel disparut aussi vite qu’il était apparut. Le sorcier n’y était en aucun cas responsable, il venait au contraire de lui rappeler qu’il était en pleine conversation et surtout, en plein apprentissage. Il devait montrer l’exemple à son fils. Lorsque le roi Lucius s’adressa à Maÿlëk, une légère énergie statique parcouru le corps de l’immortel déchu, qui ne laisserait passer aucun faux mouvement de la par du monarque d’Enkidiev… Shanahan n’était pas dupe. Il était conscient qu’il venait d’augmenter les risques en faisait apparaître son fils, mais son destin était plus en sécurité près de lui que loin… C’est pourquoi l’immortel ne porta aucunement attention à la colère grandissante de sa femme, qui venait de remarquer la présence du gamin. En fait, l’immortel soupira de découragement. Quand allait-elle comprendre que chaque mouvement, chaque action était déjà parfaitement calculer ? Quand allait-elle comprendre qu’il était un immortel et que rien de présent dans la cour du château n’était plus puissant que lui ? Quand allait-elle comprendre que son fils ne pouvait être en meilleur sécurité qu’auprès de lui ?

― « Vous semblez savoir pourquoi je veux connaître votre but. Vous n'êtes pas un messager. Vous dirigez ces hommes. »

Un sourire mesquin apparut sur les lèvres de l’immortel déchu.

Maÿlëk ** Quelque fois, les humains peuvent être assez perspicace. Tu peux à la limite en rire, mais sans plus. Si tu laisse sous-entendre à ton ennemi qu’il a raison, sa confiance prendra le dessus… Et ce n’est pas ce que nous voulons, n’est-ce pas ? Nous, nous voulons le soumettre, le mettre a notre service. Nous avons besoin de lui, mais il ne doit jamais le savoir. Maÿlëk… Tu ne dois jamais, jamais, ô grand jamais donner des renseignements qui permettent à ton ennemi de se retourner contre toi. Dans le cas ici présent, qu’il sache ou non que je dirige cette armée ne change pas grand chose. **

― « Vous m'offrez de suivre votre chemin, mais vous ne m'avez pas dit ce qu'il était! Je crois que vous savez que je n'accepte pas des offres à l'aveugle, hum? »

L’empereur eu un petit rire ironique.

Faite attention aux mots que vous prononcez devant moi, Lucius Stefan. Vous jouez habillement avec ceux-ci, mais c’est malheureusement un combat perdu d’avance avec moi. Je ne suis pas un vulgaire humain que vous pouvez manipuler aisément, je suis un immortel. Il n’y a pas que l’âge qui nous sépare, mais l’expérience également… dit-il froidement. Je ne vous ai pas offert de suivre mon chemin, je vous ai demandez si vous étiez tenté de le suivre. Bien que cette phrase semble être la même, la signification est loin de l’être. Votre erreur est de croire que j’ai besoin de vous alors qu’il est clair que c’est vous, Lucius Stefan, qui avez besoin de moi… J’ai en ma possession ce que vous, vous chérissez tant. J’ai visiblement le pouvoir. Voyez-vous, Lucius Stefan… La véritable question est : que feriez-vous pour obtenir du pouvoir ? dit-il avec un certain amusement.

Danalethie ** Des gardes arriveront dans quelques minutes, occupe-toi d’eux. Fait ce que tu veux, mais arrange toi pour que le message soit clair : je ne veux pas que cet imbécile d'humain pense qu'il peut nous dupé. Arrange-toi pour qu'il comprenne ce qui arrive a ceux qui nous trahies. **

Maÿlëk ** Fait toujours attention aux mots qu’utilise ton opposant. Un mot bien placé dans une phrase peut changer toute une phrase, comme tu peux le voir. Si tu as un sorcier a ta disposition, comme Danalethie, ou alors un chevalier ou un seccyeth, tu peux lui ordonner de faire pression indirectement. Maintenant, Maÿlëk, un peu de magie. Concentre-toi et avec ton empathie, accentue le pouvoir d’envie de Lucius. **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 29 Juin - 6:49




La conversation continuait entre les deux dirigeants, Le prince était derrière et écoutait tout ce qu'il se passait, pendant que j'étais là sans vraiment être là. Je m'explique, physiquement j'étais présent, mais mon esprit voyageait dans les différents combat et ce que je vis me fit sourire intérieurement car les habitants et les guerriers D'Enkidiev semblaient déjà dépassés par les évenements. S'il en fallait si peu que ça, ça serait d'une simplicité tellement grande de les vaincre, qu'il n'y aurait aucun mérite. Ils étaient vraiment si assistés que ça, ces types là ? C'est vraiment les dieux qui font tout le boulot à chaque fois ? j'avais lu qu'il y avait eu deux invasions, mais les deux premières ont été gagnés par des larves dans ce genre là ? Non, il me semblait qu'à la première ils étaient un peu plus féroces les types que nous avons combattu, et la seconde bah, c'est un coup de bol, et une superbe grande aide des Dieux, sans eux, ils seraient détruit depuis longtemps à Enkidiev, fallait bien l'avouer.

** Des gardes arriveront dans quelques minutes, occupe-toi d’eux. Fait ce que tu veux, mais arrange toi pour que le message soit clair : je ne veux pas que cet imbécile d'humain pense qu'il peut nous dupé. Arrange-toi pour qu'il comprenne ce qui arrive a ceux qui nous trahies. **

Je revins immédiatement dans ma tête et sur le "combat" politique qui opposaient Lucius et Shanahan et souriait légèrement devant le Roi. d'un côté pour le foutre de lui, car le petit sourire était avant tout un rire non prononcé et aussi je souriais pour la suite des évenements. Je pense qu'ils vont avoirdes enterrements en plus à prononcer cette semaine, enfin même après l'attaque, ce soir ! Mon sourire se perdit alors lentements pendant que j'observais les lieux pour s'avoir comment m'y prendre, et après quelques minutes, j'avais trouvé et je retrouvais mon invisibilité aux yeux de tous. Personne ne me voyait plus, mais je parlais aux deux personnes qui étaient présentes avec moi.

Shanahan ** Bien Empereur, attention tout de même aux éclaboussures de sang..**

Maÿlëk ** Regarde bien Petit Prince, quand tu seras grand, tu seras capable de faire ce que je vais faire, et tu mettras tout tes ennemis à genoux !**

Les gardes arrivèrent alors, il y en avait dix. Un chiffre rond, un bon chiffre, ils étaient pas trop, ni pas assez, de ce fait je pouvais facilement les tuer sans me mettre en danger. je bougeais alors de ma place, tout en étant invisible pour arriver devant Lucius et apparaitre juste devant lui pour lui faire peur.

- Excusez moi grand souverain.. mais j'aurai besoin de votre épée.. ah et ce n'est pas une question.

Je tordis alors son poignet à une vitesse surprenante pour me retrouver avec son épée dans la main. Mais je ne la gardais pas longtemps vu que j'utilisais ma télékinésie pour la lancer dans le crâne du premier soldat qui arrivait. Il se l'était prise en plein dans la tête et il tomba au sol, lourdement. Un rire se fit alors entendre dans la cour, le mien plus précisément, mais comme j'étais invisible après avoir lancé l'épée, on ne me voyait plus. Je m'étais déplacé juste devant deux soldats qui étaient près de Lucius pour réapparaitre. Je les attrapais à la gorge rapidement et serrait fort pour les soulever du sol et ensuite les balancer dans le mur le plus proche. ça nous en faisait trois d'éclatés, plus que 7.

J'esquivais alors un coup d'épée envoyé par un garde assez pitoyable, et je lui envoyais une sphère d'énergie en plein dans la poitrine ce qui le fait décoller du sol sur quelques mètres pour retomber un peu plus loin sans vie. Je levais ensuite les mains pour que des serpents électrifiés y viennent. Je les laissais passer entre mes doigts quelques instants avant de les jeter sur 3 autres soldats qui tombèrent au sol en hurlant de douleur, mon rire s'accentua. Nous en étions à 7 soldats tués. Pour les trois derniers nous allions être plus... imaginatif.

Je redevins invisible quelques instants pour me déplacer et être dans un meilleur angle de vue. je redevins visible sur la droite de Shanahan, à quelques mètres et je soulevais grâce à la télékinésie, une épée qui était tombée au sol, elle partit à toute vitesse en direction de la gorge d'un soldat, qu'elle trancha et resta plantée dedans. le soldat avait la gorge en sang et l'épée qui était fichée dedans, il essayait en vain de respirer avant que d'un mouvement de main, l'épée bougea toute seule dans un mouvement brusque et la tete entière fut séparée du corps et elle tomba au pied du Lucius. Les deux derniers soldats furent vite neutralisés par des serpents électrifiés.

Le combat fut vite terminé, et je revins prend place aux côtés de l'empereur, mais après quelques instant, je redevins invisible pour aller chercher l'épée de Lucius et aller lui poser à ces pieds pour revenir à ma place.

- Merci cher Roi, votre arme m'aura bien été utile.. il faut tout de même avouer que votre puissance est sans égale... la preuve en est par vos soldats !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 2 Juil - 1:01




Maÿlëk avait détourné son regard momentanément pour observer ce gros dragon doré qui était perché là-haut sur cette tour. C'était, quant à lui, la plus belle bête de l'univers. Aucun autre animal ou bestiole pouvait rivaliser contre ce gros lézard volant cracheur de feu. Il s'imaginait être à la place de Calypso, observant de haut les gens souffrir en bas.

Ses rêveries furent gênées par une voix qui n'était point familière pour le gamin. C'était celle du monarque de Corail qui semblait lui adresser la parole. Oui, à lui, le petit prince de l'Empire noir. Son attention se porta sur ce dernier qui semblait même ne pas porter une quelconque attention même après lui avoir parlé. Les sourcils de l'élève froncèrent légèrement avant de se cacher discrètement derrière son paternel, coupant direct la conversation avec cet homme étrange. Il l'avait même osé le traiter de petit. Maÿlëk était un grand garçon maintenant, il pouvait se débrouiller seul s'il le voulait, en fait, non, mais c'est bien ce qu'il croyait.

Il entendit une voix de sa tête, c'était celui de son père. Il continuait à donner sa leçon du jour et Maÿlëk leva le menton pour regarder son visage semi-masqué, même si son message était par télépathie. C'était pour lui un signe de politesse qu'il devait porter à une personne qui l'interrogeait... Quoiqu'il aille retenu ses questions auparavant, le gamin se laissa lousse cette fois-ci, espérant ne pas déranger l'Empereur durant qu'il parlait.

Shanahan **Quel genre d'informations qu'on ne peut pas donner . Il faut donc réfléchir avant de parler pour ne pas dévoiler quoi que ce soit, c'est ça . ...**

Ça semble être une question ridicule, mais pour un enfant, toutes questions à du sens. De toute façon, il était mieux de poser sa question maintenant, car il avait déjà oublié les autres questions qu'il voulait poser plus tôt.

Il entendit à nouveau une voix dans sa tête, mais cette fois-ci, ce n'était pas son père, mais bien son protecteur du jour, Danalethie. Donc, il va finalement se mettre à l'oeuvre . Juste le fait de voir le sorcier disparaître sous ses yeux mis le gamin bouche bée, il le chercha des yeux jusqu'à temps qu'il le vit apparaître tout juste à côté du Roi. Un petit sourire se forma sur son visage enfantin au moment où Lucius se fit retirer de force son épée en main et se mit à rire, quand cette arme planta direct dans la tête de la première victime de l'homme invisible. Il aurait voulu continuer à observer les combats entre les gardes et le sorcier, mais Maÿlëk était ici à Émeraude pour apprendre à corrompre un humain, donc il devait de son mieux suivre l'échange entre les deux hommes qui se faisaient face.

D'ailleurs, la voix de son père résonna à nouveau dans sa tête, ce qui ramena l'enfant à l'ordre. Une pression indirecte ? Pourquoi pas, ça doit être bien utile après tout. Danalethie faisait bien sa tâche. De la magie ? Le prince ne pensait pas avoir un moment de pratique durant la leçon. Il eut une hausse d'excitation à l'idée d'employer pour la première fois un de ses pouvoirs sur un Enkiev, sa première véritable victime. Le garçon se redressa bien droit et se ferma les yeux lentement pour se concentrer, comme on lui avait appris à Irianeth. Il projeta alors son pouvoir sur Lucius. Ne maîtrisant très peu sa magie, la vague qu'il envoya était faible, donc pas assez pour accentuer l'envie du Roi de Corail. Shanahan savait très bien ce fait et c'est pour cela qu'il participa également afin d'aider discrètement son fils.

Maÿlëk finit par couper les liens, arrêtant ainsi l'utilisation de son pouvoir. Il ouvrit ses yeux à la même vitesse qu'il les avait fermé et observa sa cible pendant un moment avant de lever son menton à nouveau pour avoir un contact visuel avec son père. Son petit sourire était toujours accroché au coin de ses lèvres.

Shanahan:
** Comment peut-on savoir que ça eut effet ? Je ne vois rien à changer en lui (physiquement)**
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Lucius VERSUS Shanahan et Danalethie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Lucius n'est plus chef de la DCPJ:demission ou revocation ?
» Lucius Malefoy (Mangemort)
» Présentation de Lucius Jedusor [validée]
» DIES IRAE ₪ Lucius Caius Maisto & Suspirium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin détente :: ▬ Événement#1-