Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .

Une rencontre d'écuyère. [PV Sofia]

ÉCUYÈRE D'IRIANETH
{ 2IEME GÉNÉRATION }
avatar
Ven 8 Aoû - 6:23
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Cette journée s'affichait merveilleuse. Je n'avais fait aucun cauchemar, aucun problème cette nuit. Je n'avais pas fait encore ce cauchemar.. La mort de mon maître, de mes parents.. Les seuls qui comptaient pour moi... Je n'avais pas vraiment d'ami ici, plutôt des connaissance. Un « bonjour » le matin en mangeant, quelques petites questions la journée et un « Bonne nuit ». Je voulais pas de sa. Je voulais une vie mieux que celle que j'avais vécu avec mes parents. Toutes mes amies m'avaient abandonnées. On avait grandit ensemble, jouait ensemble mais après s'être disputée à cause de mes dons surnaturels. Elles n'ont plus voulu le voir. Je m'étais enfermée dans ma chambre pendant de longs jours, sans manger et sans bouger. Pleurant sur moi-même. Je ne voulais pour rien au monde revivre ça.

Je pris ma tunique préférée, celle dorée, rouge et noire. Elle était magnifique, ce n'était pas qu'une tunique mais un cadeau qui m'était très cher. Mes parents me l'avaient offerte pour mon départ de la maison. La tunique était noire avec des multiples voiles rouges et des paillettes d'or collées dessus. Je la mettais que très rarement. Aujourd'hui, j'avais envie de la mettre. Je ne savais pas pourquoi. Je sortis de ma chambre, et alla aux bains. Afin de bien commençait la journée, je me détendis dans les bons bains chauds. Après avoir passé 1bonne heure dans les bains, je sortis. Portant ma belle tunique qui volait avec le léger vent, je me dirigeais vers la salle à manger. Quelque Chevalier et quelque écuyers étaient ici. Voyant que mon maître était pas encore, je me plaça sur un banc où il y avait de la place pour Vikentiÿ. J'avais tellement faim que je ne pus l'attendre. Je remplis mon assiette de mets différents, tous me semblaient délicieux.

Pendant que je mangeais, une fille, dont le visage m' était inconnue, entra dans la vaste pièce. Elle avait les cheveux très sombres mais ses yeux trahissaient sont apparences, ses yeux étaient dorés. Je ne vis pas qui était son maître. Personne ne m'avait dit qu'il y avait une nouvelle. C'est vrai que je ne parle pas non plus à tout le monde. Mais cette fille m'avait l'air très gentille. Enfin les apparences sont trompeuses parfois. J'arrêtais de penser à elle. Vikentiÿ arriva un peu plus tard. J'ai au moins manger avec lui. Après avoir mangé, j'allai dans ma chambre me coiffer et nettoyer mes ailes. J'étais heureuse d'avoir un maître comme moi. Il m'apprenait des nouvelles choses sur mes ailes. Être demi-pheryxian était un avantage.

Après ma toilette, je me dirigeais vers la bibliothèque, cet endroit était le plus calme de tout le palais. On pouvais apprendre et lire tranquillement sans que personne ne nous dérange. Avant d'entrée, je ressentis une énergie qui me ne mettais pas familière. J'approchais de la source d'énergie. Elle était sur une table, penchait sur un livre. C'était la nouvelle. Je m'assis en face d'elle, et lui sourit un peu timide.

- Je m'appelle Idora. Je t'ai vu ce matin, en mangeant. Tu es une nouvelle, je crois. Bienvenue alors !
Revenir en haut Aller en bas
ÉCUYÈRE D'IRIANETH
{ 2IEME GÉNÉRATION }
avatar
Mar 12 Aoû - 15:04
Voir le profil de l'utilisateur



Je venais de m’installer dans la forteresse, malgré les murs d’un blanc limpide l’ambiance y était sombre. Je sursautais à chaque fois que je croisais un garde dans son armure. Ayant vécu toute ma vie dans un petit orphelinat je n’étais pas à l’aise dans les grands espaces. À mon arrivée, on m’avait dit que j’avais été convoncquée à la forteresse à cause de mes facultés magiques et que je faisais maintenant partie de l’ordre créer par l’empereur. À les entendre, je ne savais pas trop si j’avais le choix ou non d’accepter, mais de toute façon je ne demandais qu’à quitter cette horrible orphelinat. On m’avait aussi dit que j’aurais un maitre, elle s’appelait Ashara et je lui devais le respect. Je connaissais bien la notion de respect, bien que parfois j’avais un peu de mal à la suivre.

On me dirigea vers la chambre que je partageais avec mon nouveau maitre. Elle n’y était pas. Un petit lit était placé un dans un coin de la chambre avec une commode, je compris que c’était mon petit coin. Je pris quelques minutes pour ranger mes affaires (j’avais très peu de biens personnels). Il commencait à se faire tard alors je m’installai pour dormir. Au matin, je pris la direction de la salle a manger, quelques personnes s’y trouvait, j’ai mangé rapidement sans parler et j’ai quitté la pièce pour explorer la forteresse.

Je defilais dans les corridors et quelques minutes plus tard je me suis retrouvée dans la grande bibliothèque du château. Je n’avais jamais vu autant de livres et de richesses dans un même endroit. Je me promenais entre les allées de la bibliothèque et mon regard s’arrêta sur un livre d’histoire d’Irianeth. Je savais lire, mais ce n’était pas mon talent le plus développé. J’avais eu une éducation assez simple et je lisais très lentement.  Je pris le livre et je me suis installée a une table pour commencer ma lecture. Les caractères du livre étaient très petits, ajoutant une difficulté supplémentaire à ma lecture.

J’aimais ce que j’apprenais dans ce livre… et je me promis d’améliorer mes compétences en langue. Je commencais le deuxième chapitre quand quelqu’un vint s’asseoir en face de moi. J’ai relevé la tête. C’était une fille qui semblait un peu plus agée que moi et qui portait des ailes et avait la peau légèrement bleuté. Je l’ai fixé pendant quelques secondes  fasciner par ses immenses ailes et la couleur de sa peau… je savais qu’il y avait des gens qui portaient des ailes mais je n’en avais jamais vu d’aussi proche, c’était magnifique…

Je n’avais pas l’habitude des salutations amicales, mais j’avais bien besoin de connaitre des gens ici. Je pris donc la parole

-Oui je suis nouvelle, je suis arrivée hier soir. Je m’appelle Sofia.

Je ne pouvais détacher mon regard d’Idora. Et elle captait un aura magique venant de la jeune fille…

-On m’a fait venir pour faire parti de l’ordre… Est-ce que toi aussi tu fais partie de l’ordre?

Je ne pus attendre plus longtemps avant de poser des questions sur le physique de ma nouvelle connaissance.

-Tu as de magnifiques ailes! Est-ce que tu peux voler?
Revenir en haut Aller en bas
ÉCUYÈRE D'IRIANETH
{ 2IEME GÉNÉRATION }
avatar
Dim 14 Sep - 13:44
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Assise devant elle, je la regardais fixement. Son livre avait l'air intéressant, elle était plongée dans sa lecture apparemment. Elle sentit enfin ma présence, et leva la tête. Son regard, d'un dorée magnifique, me regardait très profondément. Je sentais beaucoup de sagesse et de puissance en elle. Je voulais savoir sa vie. Comment elle était arrivée. Pourquoi. Cette fille m'avait l'air très gentille. Même si j'étais pas du tout douée pour l'amitié, j'ai essayé quand même. Sa voix était douce et à la fois timide. Sofia.. Une autre écuyère? Je n'ai pas fait connaissance avec Elen. Je devrais. Sofia avait l'air un peu comme moi. Dans son coin, discrète.

-Je suis écuyère oui. Du chevalier Vikentiÿ. Et toi ? Tu as déjà un chevalier ? Oh.. Mes ailes.. Oui je peux voler avec. Je te montrerais plus tard. D'où viens-tu?

Elle était vraiment très timide, en aperçu. Bon elle était pas comme moi. Mais pour être amie on doit pas se ressembler comme deux gouttes d'eau. A part mon maître, je connais personne.. Et si j'avais trouvé enfin une amie ? Est-ce qu'elle avait peur de moi ? De mes ailes. Beaucoup de personne étaient comme moi. Enfin je pensais. J'ai peut-être été trop directe.. Lui demander tout de suite d'où elle venait, sans même lui laisser le temps d'arriver ici. C'était trop tard, je l'avais dit. Son regard me regardait avec de l'admiration. C'était la première fois qu'on me regardait comme ça. En y pensant, en arrivant ici, trois mois plus tôt, mon maître avait été surpris de mes ailes et de ma couleur. J'avais déjà oublié que j'étais d'une certaine couleur de peau. Bleuté, blanche. Je m'étais vraiment habituée à cette couleur que je l'avais oublié. Avait-elle peur de ça ?

Je pris place sur une chaise en face d'elle. Je pris le livre qui été un peu plus loin sur la table. « Carte et géographie d'Irianeth ». Je l'ouvris. Irianeth est assez vaste. Mais pas plus vaste que Enkidiev. Est-ce que j'irai là bas ? Au moins une fois. En écoutant les conversations de mon maître, dont logiquement je ne dois pas écouté, il en parlait. Il fallait que j'arrête de faire ça. Je ne savais même pas où on était. Moi et la géographie. Enfin, plutôt moi et les cours. J'ai jamais été travailleuse.  Je préférais sortir, aller sur le toit d'une maison abandonnée. Je l'appelais la maison hantée car j'entendais toujours des cris à l’intérieur. C'était que de vilaines chouettes se battant pour des souris mortes sur le plancher. J'étais complètement perdue dans mes pensées. Cette endroit était le seule où je me sentais à ma place.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ÉCUYÈRE D'IRIANETH
{ 2IEME GÉNÉRATION }
avatar
Dim 21 Sep - 16:41
Voir le profil de l'utilisateur



J’ai relevé mes yeux vers Idora pour écouter sa réponse. Elle connaissait déjà son maître, tout le contraire de moi qui connaissait à peine son nom. Idora était à la forteresse depuis plus longtemps que moi, elle pourrait peut-être m’aider à me familiariser avec l’endroit. J’avais bien pris quelques heures pour visiter les lieux mais je voulais en savoir plus. Je n’avais pas l’habitude d’être très sociable mais aujourd’hui j’étais soulagée de trouver quelqu’un avec qui discuter et parler de ma nouvelle situation. Presque personne ne m’avait adressé la parole depuis mon arrivée, et j’étais bien contente de trouver quelqu’un de mon rang avait qui échanger.

-J’ai été jumelé au Chevalier Ashara mais je ne l’ai pas encore rencontrée.

Idora me parla aussi de ses ailes, alors elle pouvait vraiment voler! J’étais fascinée, Idora avait une apparence physique que je n’avais jamais vue et j’étais bien curieuse de savoir de quoi elle était capable. Je devrais cependant patienter, elle ne pouvait certainement pas utiliser ses ailes a l’intérieure.

Idora dirigea ensuite la discussion vers mes origines… je n’avais pas trop envi de discuter de ça. Je n’étais pas bien fière de mon passé, en fait je n’avais pas un passé très passionnant. Ne voulant pas étirer le sujet, je répondis brièvement, en bloquant mes pensées

-Je viens du village non loin d’ici… d’un orphelinat.

Un peu mal à l’aise, j’entrepris de ramener la discussion vers un autre sujet. J’avais envi de savoir comment était la vie ici et les taches que nous devions accomplir.

-Comment est la vie ici? J’ai entendu dire que l’entrainement était difficile et que les gens d’ici étaient sévères? Est-ce qu’on doit aller régulièrement du côté d’Enkidiev? Y est tu déjà aller?

Je n’avais pas vraiment peur de devoir obéir et donner tous ce que je peux pour l’entrainement, je voulais simplement savoir a quoi me préparer… et pour Enkidiev… je ne connaissais presque rien de cette partie du monde… simplement que l’Empereur voulait reprendre le continent, et si l’empereur le désirait j’étais prête a m’entrainer dur pour faire en sorte d’atteindre son but. Il m’avait permis de changer d’existence et j’en étais reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
ÉCUYÈRE D'IRIANETH
{ 2IEME GÉNÉRATION }
avatar
Sam 25 Oct - 13:30
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Je vis dans son regard que j'avais été trop vite. Lui demander d'où elle venait était peut-être trop déplacé. Je n'avais pas du tout le sens d'amitié. Je restais toujours seule. Après le départ de mes seules amies qui n'ont même pas chercher à me revoir. J'ai voulu devenir plus forte et plus libre. J'entendis Fiona de nouveau parler. Elle était l'écuyère du chevalier Ashara.. Il me semblait l'avoir croisé en mangeant ce matin. Ou j'avais peut-être confondu avec un autre chevalier. Cela aurait tellement été plus facile si on s'occupait de moi. Après peut-être que je ne suis pas la seule dans ce cas. Malheureusement il n'y a pas beaucoup de personnes qui m'inspiraient confiance ici.

Ce fut le mot « Orphelinat » qui me tira de ma rêverie. Fiona venait d'un orphelinat. Je ne m'attendais pas du tout à ça.. J'avais les mots coincés dans la bouche. Je ne laissais rien paraître.
Toutes ses questions qui se bousculaient dans ma tête. Je n'arrivais même plus à penser. Avait-elle eu des amies là bas ? Était-elle comme moi, sans amie pour l'instant ? Il ne fallait pas laisser des émotions paraître. Elle était tellement gênée par ma question. Tant pis c' était dit.

Elle changea tout de suite de conversation. Elle partit sur le travail et l'organisation de la vie ici. Je ne savait pas sur le bout des doigts ce qu'il se passait entre ses murs. Je pouvais seulement lui parler de ce que je savais, ce qui est très peu. Mais c'est déjà ça. 

-Tu sais, je ne sais pas plus de choses que toi. Enkidiev est vraiment un mystère pour beaucoup d'entre nous. Si tu veux bien, je te fais visiter la forteresse que je connais par cœur. Et en même temps je réponds à tes questions, si je le peux. Alors ?

Je lui tendis la main dans un espoir qu'elle la prend. Bon après si elle ne le fait pas, je prendrais un livre à côté pour pas être bête. Cette fille avait l'air très timide. Et moi qui était très folle et toujours prête à partir à l'aventure. Je serais patiente cette fois-ci. Je ne lui avait pas parlé de mon endroit secret. Peut-être une prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre d'écuyère. [PV Sofia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La reine Sofia, d'Espagne, en visite en Haiti
» Répartition de Sofia Saint-James SD
» Primrose Lewis, l'écuyère
» Coleen & Sofia ♔ Set fire to the Rain
» SOFIA •• Un'occhiata di sole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Territoires inconnus :: La forteresse :: ▬ Cour intérieur
-