Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .

« Conclusion d'une première bataille » ▬ PV Thanior

Aller à la page : 1, 2  Suivant
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Ven 22 Aoû - 12:19
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Deux mois c’était écoulé depuis son arriver dans l’empire et jamais elle ne s’était senti aussi heureuse ! L’empire était véritablement sa famille, sans oublier Harkoneen. Harkoneen… Azeenörh se rappelait toujours leur première rencontre… Celle-ci était gravé dans sa mémoire. Lorsque le dresseur de dragon prénommé Thanior l’avait ramener avec lui sur les nouvelles terres de l’empire, la fascination avait gagné l’âme de l’ancienne guerrière d’Enkidiev. Lorsqu’il lui présenta le territoire des dragons, se fut comme une enfant qu’elle y plongea. Inconsciente du danger que représentait ces animaux, elle s’aventura sur leurs territoires, à la recherche du sien. Lorsqu’ils se trouvèrent, se fut comme un coup de foudre. Le caractère flamboyant de la bête eu rapidement raison du coeur de la femme, qui fit plus que séduite. Le lien entre eux s’établir rapidement et réveilla les instincts primaires de la jeune femme. Le plaisir de la chair fut le premier d’entre tous, suivit de près par la confrontation et le sang. L’unique réaction de la jeune femme fut un sourire.

Malgré le lien qui avait visiblement passé entre eux, cela prit quelques jours, voir des semaines avant qu’il accepte de la laisser monter sur son dos. Le premier vol de la jeune femme fut également mémorable. Il n’y avait aucune sensation comparable à celle-ci ! Le sentiment de liberté qui l’habitait désormais était tout ce qui l’importait, était tout ce qu’elle chérissait. Personne n’allait la privée de cela désormais, personne ! Pas même lui… Thanior… L’elfe qui l’avait ramener sur le territoire s’avéra également être son âme soeur. Azeenörh, plus que qui contre, connaissait les histoires d’âmes soeurs. La princesse lui en avait si souvent parlé… Peu importe ce que cela comportait, la nouvelle dresseuse de dragon refusait d’y céder, même si une partie d’elle ne pouvait nier qu’ils s’accordaient bien l’un avec l’autre… Le caractère de ce dernier animait avec aisance la jeune femme, qui ne pouvait s’empêcher de le taquiner.

Néanmoins, leur relation en restait là pour le moment et c’était probablement mieux ainsi. Azeenörh, tout comme lui, avait d’autre chose à faire que de courir après l’autre… Elle ignorait ce que lui pouvait faire, mais en ce qui la concerne, elle devait travailler ses déplacements aériens avec Harkonnen.

« Tu es prêt ? Nous allons nous entrainer aujourd'hui. » dit-elle d'une voix mélodieuse.

Son dragon, comme toute réponse, releva la tête. Lorsque la jeune femme comprit le sentiment de paresse qui animait ce dernier, elle soupira fortement en posant ses mains sur ses hanches. Ils restèrent ainsi un moment, s'observant silencieusement. En fait, il s'agissait d'une petite confrontation, ni plus ni moins. Puis, finalement, la gigantesque bête se leva et l'ancienne garde en sauta aussitôt de joie.

« J'ai gagné ! s'exclama-t-elle.

Fier d'elle, elle prit les devants et s'avança avec assurance jusqu'à la falaise. Lorsqu'ils arrivèrent, Harkonnen se pencha pour la faire monter. D'un mouvement fluide et gracieux, elle monta sur sa monture. La chaleur qui s'en dégageait apaisa aussitôt la jeune femme, qui avait toujours une légère crainte lorsque ses pieds ne touchaient plus le sol. Lorsque son dragon se positionna, près à l'envol, Azeenörh en fit de même. Elle s'équilibra. Les premiers battements d'aile de sa bête la désarma quelque peu, elle chercha son équilibre un moment, mais ils furent toutefois capable de décoller sans encombre.

Elle adorait cette sensation... Voler était pour elle sensation de liberté ! Encore un peu insouciante des risques aériens, Azeenörh se relava quelque peu en position assise. Malheureusement, ce changement de position l'empêcha de reprendre appuie sur son dragon lorsque celui-ci se redressa pour effectuer un virage...

La jeune femme glissa rapidement de son cou. Elle fit une chute de quelques mètres dans les airs, pour finalement atterrir lourdement contre une première branche d'arbre... Puis une seconde... Puis une seconde... Puis au sol, sur quelqu'un ! Légèrement sonné, elle prit un moment pour bouger. Toujours assit sur cette personne, elle se relava légèrement et secoua vivement la tête pour reprendre ses esprits. Chose faite, elle osa un regard sur la personne qui se trouvait sous elle.

« Thanior ! » murmura-t-elle avec une certaine pointe d'amusement.      

Dos a celui-ci, elle se retourna sur elle même pour s'assoir en califourchon sur ce dernier. Les mouvements ne furent pas sans douleur. Après tout, une telle chute ne l'avait pas laisser sans blessure interne... Et externe. Sur son visage, on pouvait parfaitement voir plusieurs petites lacération, ainsi que plusieurs feuilles dans ses cheveux et, sensiblement, une côte fêlé.

« Qu'est-ce que Thanior, l'elfe noir de l'empire, fait dans les environs ? Ne me dit pas que tu venais me voir ? Mon charme commencerait-il à avoir raison de ta carapace d’acier ? » dit-elle avec amusement.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Ven 22 Aoû - 18:23
Voir le profil de l'utilisateur



Deux mois le temps qu'y c'était écouler entre la première mission et le retour sur Irianeth. Thanior était le seul elfe de la région, la magicienne qui faisait parti de sa race, était morte tuer par un chevalier. Il n'avait pas chercher a comprendre le pourquoi du comment, les faibles n'avaient pas leur place dans la région, si il voulait pas finir comme elle Thanior se devait d'être plus fort, un seccyeth était quelqu'un d'un peu respecter sur le continent, les dragons étaient des bêtes magnifiques et dangereuses à la fois. A vrai dire quand il emmena la garde qu'il avait ramener de son ancien continent, il ne lui aurait pas donner deux jours entre les pattes d'un dragon, sauf que l'humaine l'avait surpris pas en mal, mais un dragon avait accepter de ce laisser approcher par elle.

Thanior lui avait enseigner deux trois chose avant de la laisser a son sort. Le lien qui liée les deux personnes étaient celui des âmes soeurs, un lien fort mais l'elfe avait choisi de l'ignoré enfin en parti, il l'observait de temps a autre, quand Harald lui laissait le temps, la plus part de son temps il voguait dans territoire des seccyeths sans raison, un besoin d'évacuer toute la haine qu'il avait en lui. Ce jour la il se promenait dans un territoire un peu boisé, le temps n'était pas parfait mais il s'en fichait, il pouvait marcher et faire le vide en lui pour ne plus ressentir cette haine.

Puis un bruit de craquement puis un second, le dresseur n'eu pas le temps de lever la tête au ciel qu'une personne lui tombait dessus, écrasé par le poids il retient un cri de douleur, c'est quand la personne ce leva qu'il la reconnaisse elle était un peu écorcher par la chute et certainement d'autre blessure interne que l'elfe ne pouvait voir. Elle prit la parole avant de répondre Thanior sorti sa pipe et alluma le tabac a l'intérieur lâchant un petit nuage de fumé avant de répondre.


- Si tu me manquait tu le saurais déjà... Tu a foutu quoi pour être tomber d'un arbre comme cela... Ne me dit pas que tu as jouer avec ton dragon après tout se que je t'ai dit sur ces bêtes...

Thanior lâcha un autre nuage de fumer, puis regarda dans le ciel, le dragon de sa belle n'était pas dans le coin, il n'avait certainement par remarquer que sa maîtresse était tomber, l'elfe lâcha un petit soupire attendant une réponse de Azeenörth.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Mer 27 Aoû - 10:31
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Elle se doutait bien de la réponse de son âme sœur… Elle ne le connaissait pas personnellement, mais elle avait néanmoins une bonne idée de ce qui allait suivre ; il n’allait pas jouer son petit jeu… Elle en était certaine. Il allait la repousser, jouer les hommes inaccessibles et distant. Intérieurement, elle soupira de… Déception ? Découragement ? Ennuie ? Elle n’aurait su dire. Tout se bousculait dans sa tête lorsqu’elle était à proximité de l’elfe noir de l’empire. Tant de question sans réponse… Pourquoi s’amusait-il à réagir ainsi ? Quel était son plan ? Si c’était là une malicieuse idée pour l’agacer, la pousser à se dépasser pour le faire céder… Et bien, cela fonctionnait à merveille !

Comme de fait, lorsque l’elfe bougea finalement, il s’éloigna d’elle. Les mouvements de reculs de celui-ci la forcèrent à faire de même. Elle du retenir une plainte de douleur lorsqu’elle se releva légèrement le bassin pour lui permettre de s’échapper de son emprise. Tu as de la chance que je sois blessé… pensa-t-elle silencieusement alors que ce dernier prenait appuie contre l’arbre le plus près. Avoir été dans un meilleur état physique, jamais il n’aurait eu la chance de se libérer d’elle… Elle l’aurait emprisonné, elle l’aurait forcé à succomber à son désir grandissant. Lorsque le dresseur de dragon alluma sa pipe, la jeune femme en profita pour s’assoir plus confortablement dans l’herbe haute. Sa hanche ne lui faisait quasi plus mal. Un simple étirement, fort probablement…

- Si tu me manquait tu le saurais déjà… Tu as foutu quoi pour être tomber d’un arbre comme cela… Ne me dit pas que tu as jouer avec ton dragon après tout se que je t’ai dit sur ces bêtes…

Azeenörh leva les yeux vers le ciel et soupira. Une petite moue apparut sur son visage soudainement enfantin.

▬ « Si par jouer tu entends monter sur le cou de son dragon pour savoir si voler ainsi est possible… Alors non ! J’appellerais plus cela une expérience, une expérience très enrichissante ! D’ailleurs, je te déconseille vivement de le faire… L’écaille soyeuse de ces bêtes ne nous permette pas de prendre correctement appuie lors des virages. Tu devrais me remercier, je te sauve d’éventuelle blessure très gênante. » Tu peux me croire sur parole ! pensa-t-elle.

L’ancienne garde d’Ambre ébouriffa rapidement sa longue chevelure doré pour en faire tomber les quelques feuilles qui s’y cachaient. Chose faite, elle chercha de nouveau le regard sauvage de son partenaire et âme sœur. Ce dernier avait un regard unique, un regard que la jeune femme aimait bien, qui l’attirait inconsciemment.

▬ « Donc, si je te manquerai, je le serai ? Eh bien, moi qui croyait que tu m’observais en cachette quelques fois et qu’aujourd’hui était l’une de ces fois.  Après tout, il est rare de te voir dans les environs et surtout, sans ton dragon… Tu sais, Thanior, je ne serais pas offusquer si tu étais venue pour me voir. J’en serais peut-être même heureuse, qui sait ? » lui dit-elle avec une pointe d’amusement et une certaine provocation.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Mer 27 Aoû - 11:08
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior était un peu agacée par la situation, la jeune femme lui était tomber dessus pendant sa promenade habituelle, il avait a peine réussi a se défaire de la colère qui était en lui. Mais le petit contre temps du a la chute de la seccyeth avait interrompue en quelque sorte la purge de l'elfe au cheveux blancs, il tira a nouveau un peu de tabac, écoutant l'explication de la jeune femme sur la raison de sa chute, il ne pu retenir un petit sourire quand il vit la tête enfantine de la jeune femme. Elle avait une attitude d'adolescente mais c'était pas désagréable, elle apprenait de ces erreurs quand elle eu fini d'expliquer le seccyeth pris la parole a son tour.

- Il faut savoir s'accrocher au pic des écailles sur le cou de ton dragon... Pour le moment ton dragon n'a pas encore l'habitude de toi, mais d'ici quelque temps si tu tombe il essaiera de te rattrapé avant la chute. Il est encore jeune sa devrait plus être trop long.

Il est vrai que la bête de sa belle était plus jeune que Harald et encore elle ne l'avait pas eu à la naissance comme l'elfe, les dragons ont plus de mal a s'habituer qu'un être humain les chevauches quand ils sont capable de voler. C'est pour sa qu'un seccyeth doit aller chercher son oeuf de dragon avant de pouvoir voler, car on ne sait jamais comment un dragon peu réagir.

Thanior regarda la jeune femme qui s'enlevait les feuilles de sa chevelure, elle reprit la parole une nouvelle fois sur le sujet de la voir, il pensait qu'elle allait s'arrêter juste à la question, mais la suite lui fit rabattre les oreilles sur le crâne, l'elfe était gêné l'avait elle repéré quand il l'observait ? Puis elle avait pas tord sur le point qu'il ne partait pas loin sans son dragon adoré, la suite le fit légèrement sourire mais cette fois il n'était pas vraiment la pour l'observer ou la voir, mais vu qu'elle était la, il allait passer un peu de temps avec elle.


- Tu as raison sur un point je ne part jamais très loin sans Harald... Mais tu as oublier une chose, je ne suis pas un humain mais un elfe, donc tout les sentiments autour de moi voir presque sur tout le continent je les sent comme si c'était les miens. Je marche souvent dans notre territoire pour évacuer la colère et la tristesse de mon coeur.L'elfe s'avança un peu et s'arrêta au niveau de la jeune femme. Si tu veux, tu peux m'accompagner pendant cette promenade, un peu de compagnie n'est jamais de refus.

C'était pas dans l'habitude de Thanior de laisser quelqu'un l'accompagner pendant sa promenade, mais les dieux avaient choisi que Azeenörh allait accompagner l'elfe pendant un bon moment donc il fallait s'habituer a cette présence. Le dresseur tendit la main vers son âme soeur pour l'aider a ce relever, attendant une réaction de sa part pour commencer a marcher.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Mer 27 Aoû - 13:55
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Elle aimait bien le provoquer, mais elle aimait encore mieux lorsqu’il réagissait à ses petites provocations. Ce qu’il n’arrivait pas souvent… Attendant une réponse, Azeenörh décida de s’assoir en tailleur dans l’herbe. Elle en profita également pour observer le ciel un instant. Une partie d’elle se demanda soudainement où pouvait être son dragon et s’il avait remarqué qu’elle ne le chevauchait plus. En fait, elle en était certaine. Il le savait… Elle était même certaine qu’il était partie se reposer dans la grotte. Comment en être certaine ? Avait-il une façon de communiquer avec son dragon malgré la distance qui les séparait ? Il devait certainement en avoir une… L’ancienne garde d’Ambre ne pouvait croire qu’il n’existait pas de manière de se faire obéir de son dragon s’il n’était pas l’un à côté de l’autre. Il devait certainement avoir une façon de faire… Je me demande s’il la connait… pensa-t-elle silencieusement. Il devait certainement la connaître. Après tout, il était dresseur de dragon depuis plus longtemps qu’elle.

Lorsque les premiers mots franchirent les lèvres de son âme sœur, Azeenörh délaissa aussitôt le ciel et ses questionnements intérieurs pour le regarder de nouveau, un large sourire accrocher à ses lèvres. Elle aimait l’entendre parler, bien plus qu’elle n’était prête à l’admettre.

- Il faut savoir s'accrocher au pic des écailles sur le cou de ton dragon... Pour le moment ton dragon n'a pas encore l'habitude de toi, mais d'ici quelque temps si tu tombe il essaiera de te rattrapé avant la chute. Il est encore jeune sa devrait plus être trop long.

La jeune femme l’écouta attentivement, mais ne put s’empêcher de grimacer un peu à certain passage. Elle s’était accrocher aux pics des écailles de son dragon, mais cela n’avait rien changé… Elle était tout de même tombée. Néanmoins, elle trouva un certain réconfort dans les paroles de l’elfe ; un jour, Harkoneen allait essayer de la rattraper si elle tombait. Cela suffit à rendre heureuse la jeune. Elle n’en demandait pas plus. De nouveau perdu dans ses pensées, elle ne remarqua aucunement la gêne de l’elfe et c’était certainement mieux ainsi…

- Tu as raison sur un point je ne part jamais très loin sans Harald... Mais tu as oublier une chose, je ne suis pas un humain mais un elfe, donc tout les sentiments autour de moi voir presque sur tout le continent je les sent comme si c'était les miens. Je marche souvent dans notre territoire pour évacuer la colère et la tristesse de mon coeur.

Azeenörh sursauta quelque peu lorsqu’il reprit la parole. Elle l’écouta attentivement et bien que cela fut très instructif pour elle, l’ancienne garde d’Ambre resta néanmoins déçu de la réaction de l’elfe. Elle commença même à se demander s’il était conscient de ses petites manoeuvres… Toutefois, cela ne l’empêcha pas de sourire et d’espérer lorsqu’il s’approcha d’elle.

- Si tu veux, tu peux m'accompagner pendant cette promenade, un peu de compagnie n'est jamais de refus.

La jeune dresseuse de dragon en resta étonné un instant, mais saisit rapidement la main que lui tendait son âme soeur. Elle glissa doucement sa main dans la sienne et se releva avec l’aide de ce dernier. Lorsqu’il prit les devants, elle le suivit prestement. C’était la première fois qu’il proposait de faire quelque chose, c’était la première fois qu’il proposait à quiconque de faire quelque chose. Elle n’allait certainement pas refuser ! Au contraire, elle allait en profiter non seulement pour s’amuser, mais aussi pour en apprendre un peu plus sur sa nouvelle fonction. Discrètement, elle le regarda du coin de l’oeil, incertaine si elle pouvait parler ou non après ce qu’il venait de lui dire sur lui. Ce n’est qu’à cet instant quel réalisa l’ampleur des pouvoirs de l’elfe. Si ce dernier pouvait ressentir les émotions d’un continent au grand complet, il pouvait donc facilement ressentir tout ce qu’elle elle ressentait ? De nouveau incertaine, voir même quelque peu gêné, elle regarda de nouveau l’elfe du coin de l’oeil. Puis, prit les devants et se positionna juste devant lui pour l’arrêter dans sa marche. Une main sur la hanche, elle le pointa du doigt avec l’autre.

« Je t’interdis de ressentir ce que je ressens ou même d’essayer de comprendre ce que je ressens, compris ? C’est pas juste sinon… Ta pas le droit d’user de ce pouvoir sur moi, d’accord ? C’est pas juste si toi tu ressent toujours ce que je ressens et que moi je peux pas. C’est de la triche, bon ! J’ai pas de pouvoir d’empathie moi… Avec ton pouvoir, ça te donne une longueur d’avance sur moi sinon… Et… Et… Je veux pas, bon ! Comprit ? Promet-le moi ! »

Azeenörh était vraiment… Sérieuse ? Gamine ? Un peu des deux ? Elle avait l’impression qu’on venait de lui prendre son jouet. Comment allait-elle faire pour lui cacher quelque chose ? Comment allait-elle faire pour l’énerver un peu ? Comment allait-elle faire pour le faire succomber à ses charmes ? Elle ne pouvait plus rien faire… Peu importe ce qu’elle voudrait, il le serait ! C’était vraiment de la triche ce pouvoir d'empathie…



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Mer 27 Aoû - 17:34
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior aida la jeune femme a ce lever, il est vrai que l'elfe n'était pas quelqu'un qui se laisser approcher facilement, en faite il était un peu solitaire dans le territoire d'Irianeth, pour sur il était le seul elfe du continent. Les gens ne comprenaient pas sa façon de penser ni même ces réactions face a certain sentiment, il avait donc fini par se retrouver seul dans son coin avec son dragon. Le surnom d'elfe noir du continent que lui avait donner Azeenörh était bien justifier, toujours habille de tunique aussi noir que la nuit, seul sa chevelure était blanche.

Pendant la marche le seccyeth resta silencieux il sentait un incertitude chez la jeune femme, elle avait peur de montré ne serais ce que l'ombre d'un sentiment, puis elle se retrouva en face de lui le pointant du doigt, l'elfe haussa un sourcil étonné de la réaction de la jeune femme. Il prit une petite bouffé de son tabac l'écoutant parler comme une enfant enfin c'était difficile a savoir selon lui était un peu sérieuse mais elle lui demander une chose presque impossible, c'était comme demande a quelqu'un de ne plus respiré. L'elfe lâcha un petit soupire avant de prendre la parole a son tour.


- Tu me demande en gros de ne plus être une part de moi même... Si je pouvais le faire je ne serais pas obliger de me promener ici tout les jours pour évacuer toute cette colère en moi. Je veux bien faire un effort mais en contre parti il faudra faire quelque chose pour moi c'est le principe de l'échange équivalent mon ancien peuple le faisait c'est un principe qui est plutôt utile je trouve d'ailleurs.

Sur ces dernières paroles le jeune elfe lâcha un petit sourire sournois, si elle voulait qu'il n'utilise pas son empathie sur elle, il faudra lui donner quelque chose en retour, mais Thanior n'était pas obliger de dire qu'il ressentait les émotions de la jeune femme. Il pouvait tricher a tout moment mais le pire dans tout ça c'est qu'il pouvait aussi lui fausser compagnie a tout moment. Comment l'ancienne garde allait réagir ?


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Jeu 28 Aoû - 13:05
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Azeenörh, qui avait désormais les deux mains sur ses hanches, attendait avec impatience la réponse de son âme soeur, qui se faisait tout de même très longue. Du moins, selon elle... Elle ne lui demandait tout de même pas une déclaration d'amour, encore moins quelque chose d'impossible, comme lui décrocher la lune... Elle voulait simplement qu'il lui promette qu'il n'utiliserait pas son pouvoir d'empathie sur elle. L'ancienne garde ne voulait pas qu'il fouille librement dans son esprit et encore moins dans son coeur... Elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle avait cette drôle d'attirance pour lui, elle ne voulait pas qu'il comprenne qu'il avait un certain pouvoir sur elle... Ayant l'habitude de toujours avoir ce genre de situation en main, d'être la dominante, celle qui mène le jeu, elle n'était pas prête mentalement à s'en remettre à quelqu'un d'autre.

- Tu me demande en gros de ne plus être une part de moi même... Si je pouvais le faire je ne serais pas obliger de me promener ici tout les jours pour évacuer toute cette colère en moi. Je veux bien faire un effort mais en contre parti il faudra faire quelque chose pour moi c'est le principe de l'échange équivalent mon ancien peuple le faisait c'est un principe qui est plutôt utile je trouve d'ailleurs.

La nouvelle dresseuse de dragon allait répliquer, mais s'arrêta brusquement avant même qu'un mot de sorte de sa bouche. Elle devait bien l'avouer, il marquait un point... Un très bon point même ! Elle ne pouvait tout de même pas lui demander quelque chose sans rien lui donner en retour. S'il acceptait de faire un effort pour elle, elle devait aussi en faire un pour lui. La jeune femme prit une grande respiration et acquiesça cette requête d'un signe de tête déterminé.

« Tu as raison ! Je ne peux tout de même pas te demander quelque chose sans rien t'offrir en retour... Je vais donc t'offrir quelque chose en retour. Je... Hum... »

Qu'est-ce que je peux bien lui offrir en échange ? Azeenörh passa une main dans ses long cheveux blond et commença inconsiement à faire les cents pas devant son âme soeur. Dans un premier temps, elle pensa lui offrir un peu de divertissement, mais elle oublia rapidement cette idée lorsqu'elle se rapella qu'il n'embarquait jamais dans ses petits jeux de provocation. Cette homme n'est peut-être pas attiré par la gante féminine ? Cette pensée horrifia quelque peu la jeune femme, qui s'arrêta brusquement pour le regarder. Finalement, après quelques secondes, elle secoua vivement la tête. Non ! Non ! Il aime les femmes ! De toute façon, il n'a pas le choix, il est mon âme soeur... Secouant de nouveau la tête, elle recommença à faire les cent pas, cherchant quelque chose qu'elle pourrait lui offrir, quelque chose qui lui ferait réellement plaisir et qui le pousserait à faire de réel effort. Lorsqu'elle eut finalement les idées claires, elle s'adressa de nouveau à son âme soeur. En remarquant le petit sourire sournois de celui-ci, elle ne pu s'empêcher de répliquer avec un même sourire.

« Après réflexion... Il serait illogique que se soit moi qui t'offre quelque chose alors que c'est moi qui demande. Donc... Que veux-tu de moi, Thanior d'Irianeth ? Qu'est-ce que je dois faire pour que tu accepte de faire un effort pour ne pas utiliser ton pouvoir d'empathie sur moi ? » lui demanda-t-elle d'un air tout à fait charmant.

Demande-moi ce que tu veux...



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Jeu 28 Aoû - 15:53
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior savait que la jeune femme allait réagir à sa requête, il est vrai que c'était peu commun que quelqu'un demande si vite quelque chose en retour d'un effort intérieur. Mais le jeune elfe n'avait jamais rien donner a personne sans recevoir quelque chose en retour, enfin il avait surtout voler les gens de son peuple avant, c'est ce qui avait valu son exile dans le continent d'Irianeth. Depuis le temps qu'il était arriver personne ne lui avait parler a part son chef et l'empereur une fois, il écouta la jeune femme parler une première fois, il avait réussi a mettre le trouble dans son esprit, l'elfe noir retient un petit ricanement il avait enfin réussi à la perturbé la jeune dresseuse, il l'a regarda faire les cents pas qu'allait elle trouver pour lui donner en échange.

Puis le sourire de la jeune femme le fit un peu rire elle avait trouver sa réponse, d'ailleurs il fut un peu étonné personne ne lui avait demander se qu'il voulait mais cette femme le perturbé il ne savait pas se qu'il voulait avec elle. Il posa une main sous son menton puis il s'approcha doucement d'elle puis alla vers son oreille et murmura.


- Lâche toi un peu je sais que tu te retiens, tu n'agis pas comme sur enkidiev.

Le jeune elfe s'approcha doucement des lèvres de la jeune femme sans les touchés puis s'éloigna doucement attendant la réaction de la jeune femme en souriant.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Ven 29 Aoû - 2:01
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


La nouvelle dresseuse de dragon de l’empire attendait avec avidité une réponse de la part de son âme soeur. Elle ne tenait plus en place, elle tremblait littéralement d’impatience. Plus que tout, elle voulait savoir ce qu’elle devait faire pour qu’il accepte de ne pas utiliser son pouvoir d’empathie sur elle. Certes, elle avait eu plusieurs idées pour qu’il accepte de le faire… Malheureusement - ou heureusement, son âme soeur n’était pas n’importe qui. Azeenörh, malgré son talent, savait parfaitement qu’elle ne pouvait pas user de toutes ses ruses pour l’avoir sous la main. En fait, quelques fois, elle se demandait même si ce n’était pas elle qui était sous l’emprise de ce dernier…

Azeenörh allait creuser plus en détail cette question, lorsque Thanior s’avança vers elle. Malgré la douceur qu’elle pouvait déceler dans ces gestes, l’ancienne garde resta vigilante devant le comportement soudain de son compagnon. Lorsqu’il s’approcha dangereusement d’elle, lorsque son corps frôla délicatement le sien, Azeenörh arrêta de respirer. Le souffle lui manquait ! L’ancienne garde d’Ambre ne comprenait pas ce qui se passait… Son corps tout entier hurlait d’une souffrance qui lui était jusqu’à maintenant inconnue.

- Lâche toi un peu je sais que tu te retiens, tu n'agis pas comme sur enkidiev.  

La voix de l’elfe résonna mélodieusement dans l’esprit d’Azeenörh, qui ne put s’empêcher de fermer les yeux pour savourer cette nouvelle sensation qui parcourait aisément son corps. Était-ce le pouvoir de l’âme soeur ? Était-ce ce qu’Evaelle lui racontait sans cesse ? La jeune femme n’eu pas le temps d’y réfléchir davantage. Les lèvres de Thanior, qui venait de frôler les siennes, lui fit perdre le peu d’esprit qui lui restait… Cette fois, son corps ne frissonna pas de douleur, mais d’envie… Ce simple contact, si futile et si bref, avait réussit a éveillé tous les sens de la jeune femme, qui s’empressa de franchir la distance que l’elfe venait de créer entre eux.

De nouveau près de lui, Azeenörh s’avança davantage pour le faire reculer jusqu’à l’arbre le plus proche où elle le plaqua doucement malgré l’intensité de ses instincts primaires.

« Est-ce là ta demande, Thanior ? Es-tu certain de vouloir que je me lâche ? Tu pourrais regretter ta demande… » murmura-t-elle contre ses lèvres.





Ne le quittant pas des yeux, elle glissa l’une de ses mains sur son torse et ce, jusqu’à sa nuque, faisait par le fait même une légère pression pour le garder contre elle, alors que son autre main s’aventura sous le chandail de celui-ci. Comme elle l’avait imaginer, la peau de son dresseur de dragon était douce et chaude. Délaissant le léger contact des lèvres de l’elfe, Azeenörh frôla la joue de celui-ci de ses lèvres, l’embrassant délicatement au passage, puis remonta tranquillement jusqu’à l’oreille de ce dernier où elle murmura mielleusement :

« Ou alors, en redemander… »



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Ven 29 Aoû - 11:17
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior avait un peu provoquer sa belle, la discussion était un peu trop calme a son goût. En espérant que les paroles qu'il avait dit un peu plus tôt allait réveiller la dresseuse, l'elfe n'eu pas longtemps a attendre elle s'approcha rapidement du seccyeth puis le colla a l'arbre non loin de lui. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de l'elfe noir, c'était la première fois qu'il avait cette sensation de désir intense en lui, mais il pouvait aussi sentir les sensations de la jeune femme. Il l'écouta parler ces lèvres étaient a quelque centimètre des siennes, le regard de la dresseuse était presque envoutant pour Thanior, il sentait sa main qui rentrait au contact de sa peau. Il avait chercher cette situation il n'était pas mécontent du résulta, elle se lâchait enfin, c'était comme un jeu pour les deux jeunes personnes ils se cherchaient mutuellement, mais la l'elfe avait toucher un point sensible les choses sérieuse pouvait enfin commencer.

Il laissa la jeune femme parler a l'extrémité de ces oreilles pointus, l'elfe lâcha un petit ronronnement cette endroit était l'un des plus sensibles des elfes. Il reprit le dessus échangent sa place avec la celle de la jeune femme, il prit la parole a son tour.


- je ne regrette jamais se que je demande...

Thanior laissa sa main caresser la visage de la jeune femme, puis l'autre se promener en dessous de sa tunique, il embrassa la dresseuse passionnément laissant plus son instinct que son habitude le guidé il n'était pas prêt de la laisser partir. Voulant prolonger le plaisir il mit fin au baiser mordant légèrement la lèvre inférieur de la jeune femme puis il prit la parole.

- Mais toi sais tu se que tu veux vraiment ?

L'elfe noir lâcha un sourire malicieux laissant la jeune femme réagir.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Ven 29 Aoû - 12:28
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


La nouvelle dresseuse de dragon de l’empire devait bien l’admettre… Le contact de la peau de Thanior contre la sienne était plaisant, envoutant et agréable même. Elle n’était pas prête à lui avouer cela, mais quand même… La chaleur de celle-ci avait un petit quelque chose qui charmait grandement Azeenörh, qui se pressa un peu plus contre l’elfe lorsqu’un long frisson parcourra de nouveau son corps frêle. L’elfe d’Irianeth pouvait désormais se vanter d’avoir réussit a éveiller aisément les sens de cette dernière, qui était généralement celle qui éveillait ce genre de chose en premier… Lorsqu’elle senti son âme soeur frissonna à son faible contact, un large sourire étira ses lèvres, qui effleuraient encore une fois les oreilles de ce dernier. 





Lorsque les rôles furent échangés, lorsqu’elle se retrouva contre l’arbre, elle chercha de nouveau son souffle. L’envie qui brulait en elle l’étouffait littéralement. Avait-il seulement une idée de ce qu’il éveillait en elle ? Azeenörh en doutait…

- Je ne regrette jamais se que je demande…






C’est parce que tu ne m’as encore jamais rien demandé… pensa-t-elle silencieusement. Lorsque la main de son âme soeur caressa délicatement sa joue, elle frissonna de plaisir. Par réflexe, inconsciemment même puisqu’elle ne remarqua rien, elle suivit le mouvement de la main de l’elfe. Elle ne voulait pas que ce contact prenne fin… Lorsque l’autre main de Thanior entra en contact avec celle de son ventre, elle prit une grande respiration pour se contenir. Le feu était partout, parce qu’il était partout. Les mains de son âme soeur, qui exploraient sa peau, la zébraient de flammes. Son contact était plus qu’agréable, il était divin.

Lorsque les lèvres de Thanior entra en contact avec les siennes, Azeenörh se senti faiblir considérablement. Il jouait vraiment à un jeu dangereux… Les doigts de la jeune femme plongèrent dans les cheveux soyeux de l’elfe, l’attirant davantage contre elle. Par réflexe, sous l’effet de tant de sensation, elle délaissa la chevelure de l’elfe et alla plaquer ses mains dans le creux des reins de ce dernier, le serrant si fort contre elle… Elle ne voulait pas qu’il recule, elle ne voulait pas qu’il arrête. Plus que jamais, Azeenörh avait l’impression de suffoquer, elle était rendu à un point ardent.

- Mais toi sais tu se que tu veux vraiment ?

Un sourire malin s’afficha sur son visage. Les pieds de la jeune femme quittèrent le sol, profitant de la parois de l’arbre pour se soutenir, et elle enroula ses jambes autour de la taille de l’elfe, pressant ses hanches contre les siennes. Ses mains, avide d’une rencontre imminente, saisirent le haut de la tunique et l’ouvra sans ménagement pour avoir un accès illimité à sa peau. C’était leur idée, pas celle d’Azeenörh, mais elle n’allait certainement pas sans plaindre. S’approchant de nouveau de son âme soeur, se collant complètement à lui, se pressant contre lui, elle embrassa tout d’abord la base de son cou, puis remonta doucement, lentement même, jusqu’à ses oreilles :     







« C’est toi que je veux, il serai temps que tu le comprenne et que tu t’y mette un peu… »



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Ven 29 Aoû - 14:30
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior senti les mains de la jeune femme dans sa chevelure blanche comme la lune, cette sensation au contact de la jeune femme était quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti avant. Une sensation de chaleur intense et de joie, pour un coeur de pierre c'était peu commun de sentir de la joie ou même une once de bonheur. Mais depuis la rencontre de son âme-soeur le seccyeth était un peu différent mais juste avec elle. Il pouvait quelque fois l'ignoré complètement ou une autre fois l'observer de loin en espérant ne pas se faire repéré, sentant les jambes de la jeune femme s'accrocher a lui, il la laissa faire se qu'elle voulait, même si déchiré l'une de ces seules tuniques ne lui plaisait guère l'elfe n'allait pas se plaindre il avait provoquer cette situation et il n'en était pas mécontent, il ne savait pas comment allais se dérouler la suite des événements mais il était sur que sa n'allait pas se calmer au contraire.

Il senti la jeune femme l'embrasser dans le cou il la senti remonter lentement jusqu'à son oreille, elle avait certainement remarquer que c'était l'un des points les plus sensibles de l'elfe noir. Il écouta la jeune femme, il avait enfin sa réponse sur ce qu'elle voulait, l'elfe embrassa sauvagement la jeune femme, vengeant sa tunique, il déchira le haut de la jeune femme collant sa peau contre la sienne. Il fini par lui murmuré quelque mots à l'oreille.


- Je te propose un autre échange... Tu es a moi et je suis a toi... Un échange de bon procéder tu ne trouve pas ?

Le sourire du seccyeth était presque sournois, il caressait le corps de la jeune femme du bout de ces doigts. Laissant l'autre caresser son visage il déposa un autre baiser sur les lèvres de sa belle, puis descendit doucement vers la base de son cou puis son torse. Le jeu ne faisait que commencer pour l'elfe, il attendait de voir la réaction de la jeune femme.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Ven 29 Aoû - 16:41
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Les mains de la jeune femme n’écoutaient plus la raison de cette dernière, mais allait-elle réellement s’en plaindre ? Certainement pas ! Azeenörh était même ravi de la tournure des événements. Thanior démontrait si peu souvent ce genre de comportement… L’ancienne garde allait en profiter, elle devait en profiter pour le temps qu’elle y avait droit. Attendant une réponse de la part de son âme soeur, elle en profita pour caresser la chair chaude de sa nuque du bout de ses lèvres. Les mains de la jeune dresseuse, toujours aussi avide, allèrent explorer le dos de celui-ci, le pressant aussi afin de le retenir contre elle.

Lorsque les lèvres de Thanior vinrent s’emparer sauvagement des siennes, Azeenörh eu l’impression de perdre le fils du temps. Elle ne se souciait plus de rien, tout lui était complètement égale. Son esprit, jusqu’au plus infime recoin, était emporté par une déferlante de sentiment tout aussi nouveau les uns que les autres. Elle ignorait ce qui se passait, mais elle n’allait certainement pas faire une pause pour trouver réponse à ses questions. Sous l’effet de tant de sensation, ses jambes se resserrèrent davantage autour de sa taille et ses mains allèrent de nouveau se perdre dans la chevelure soyeuse de son âme soeur. Lorsque celui-ci vengea sa tunique, un sourire quasi victorieux étira les lèvres de la jeune femme.

- Je te propose un autre échange... Tu es a moi et je suis a toi... Un échange de bon procéder tu ne trouve pas ?

Azeenörh n’eu pas le temps de répondre, les lèvres de Thanior contre sa peau l’empêchèrent de prononcer le moindre mot. Tout ce qui franchissait les lèvre de la jeune femme était une respiration saccadé. De nouveau enivré par la passion, elle laissa tomber sa tête à la renverse. Inconsciemment, alors que son âme soeur explorait la base de son cou puis le haut de son torse, elle caressa du bout des doigts les épaules de ce dernier, puis les bras. Elle aimait sa musculature, elle aimait chaque parcelle de son être qui entrait en contact avec sa peau, elle aimait chaque sensation qu’il lui procurait. Azeenörh frissonna de nouveau. Caressant toujours la base de sa nuque, elle enfouit son visage dans les cheveux de l’elfe, dans leur odeur enivrante et en profita pour murmurer doucement sa réponse :

« Explique-moi, je ne suis pas certaine de comprendre… Tu veux que je sois… » 









Un petit rire franchit les lèvres de l’ancienne garde, qui alla s’emparer avec passion des lèvres de Thanior. Emprisonnant le visage de son âme soeur entre ses doigts fins, elle se pressa encore plus contre lui. Ses hanches, allèrent et glissèrent contre celle de ce dernier. Si elle aurait eu accès au reste de la tunique, elle aurait vite fait de lui retirer.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Ven 29 Aoû - 18:18
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior avait proposer son marché a Azeenörh, le principe de ce marché était simple, il n'allait pas voir ailleurs et ne ce laisserais pas séduire par une autre, c'était très répandu dans certain clan elfe, ce genre de pratique se faisait avant un mariage ou pour une relation durable. Mais pour Thanior ceci avait un autre sens il ne voulait pas que quelqu'un d'autre touche a son âme-soeur, il était destiné a la compléter donc il ne voulait pas voir un autre homme lui tourné autour sous peine de se faire dévoré par Harald dans les minutes qui suivent.

Il sentait les mains de la jeune femme ce balader sur ces bras sa nuque, les caresses qu'elle lui faisait fit frissonné le seccyeh de plaisir, encore une fois les sensations qu'il avait était amplifier par celle de la jeune femme, il était presque comme envoûté par ces mouvements. Dictée par un instinct quasi primaire, il entendit la jeune femme lui murmuré la réponse au moment où il leva la tête elle l'embrassa, emprisonnant son visage dans ces mains, il senti son corps se presser contre elle. Une fois libre il posa son regard gris sur la jeune femme puis il prit la parole d'un ton plutôt sérieux.


- Je veux que tu sois mienne... Je ne supporterais pas de voir un de ces incapables te tourné autour. En échange je me donne tout entier à toi, c'est ce que tu veux non ?

Laissant ces mains caresser le torse de la jeune femme, il déposa un tendre baiser à la base de son cou, laissant une de ces mains descendre vers le bas de se qu'il reste de sa tunique, encore une fois l'elfe noir jouait la carte de la provocation, il voulait voir comment la jeune femme allait réagir a tout cela.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Sam 30 Aoû - 0:09
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


La nouvelle dresseuse de dragon était incapable d’arrêter ses mouvements ou même ses caresses. Elle aimait trop le corps et la chaleur de Thanior pour s’en défaire ne serait-ce qu’un petit instant. Cette déferlante de sensation, qui lui était à la fois connue et inconnue, lui faisait le plus grand bien. Jamais elle n’avait désirer quelqu’un autant que cet homme… Jamais un homme n’avait réussit à captiver autant l’attention de la jeune femme… Emprisonnant toujours son visage entre ses mains, le souffle saccadé d’Azeenörh vint se mélanger à celui de son âme soeur, qui répondait avec tout autant de fougue à son étreinte. Toutefois, malgré toute l’envie qui animait vigoureusement son corps, elle dut faire une courte pause pour reprendre son souffle.

- Je veux que tu sois mienne... Je ne supporterais pas de voir un de ces incapables te tourné autour. En échange je me donne tout entier à toi, c'est ce que tu veux non ?

Un petit sourire triomphant s’afficha sur le visage soudainement rougeâtre de la nouvelle empirienne. Néanmoins, malgré toute cette joie et toute cette excitation, Azeenörh figea quelque peu devant la sincérité de la demande de l’elfe. C’était la première fois que quelqu’un la voulait réellement… C’était la première fois que quelqu’un démontrait une réelle possessivité territoriale envers elle… Est-ce qu’elle voulait ? La jeune femme n’avait même pas besoin de réfléchir à la question, elle connaissait déjà la réponse.

Elle allait lui répondre lorsqu’il s’aventura à la base de son cou pour y déposer un tendre baiser. Cette soudaine marque d’affection relâcha tous les muscles d’Azeenörh, qui s’abandonna entièrement à lui. Du bout des doigts, elle releva le visage de Thanior pour qu’il la regarde.

« Oui… C’est ce que je veux… Je… Je veux que tu sois juste à moi… Je ne veux pas que tu laisse quelqu’un d’autre que moi te toucher… Je veux être la seule qui caresse ta peau et embrasse tes lèvres… » murmura-t-elle doucement.

La dresseuse de dragon ne se souvenait pas d’avoir déjà été réellement sincère dans ce genre de situation… Malgré tout, elle savait qu’en cet instant bien précis elle l’était. Elle voulait être unique, elle voulait être la seule à faire fondre cette carapace de pierre… S’approchant de nouveau de son visage, elle l’embrassa comme pour sceller sa part d’engagement vis-à-vis lui. Elle lui serait unique, dès maintenant et pour aussi longtemps qu’il voudrait bien d’elle dans sa vie… Azeenörh voulait l’embrasser doucement, lui faire comprendre qu’elle était sérieuse elle aussi... Elle faisait des efforts, ça se voyait.

« Promet-le moi… » souffla-t-elle entre deux baisers.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Sam 30 Aoû - 8:10
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior savait pertinemment ce que comporté ce genre de demande, il n'avait jamais été attiré par les femmes de ce continent, peut-être a cause de la différence ou un je ne sais quoi chez eux. Mais pendant les trente années qu'il avait passer ici, il avait repousser toute les avances des femmes qui c'était présenter a lui. Forgent une carapace de pierre autour de son coeur, faisant croire qu'il n'avait aucun sentiment qu'il était juste une arme, il ne portait que des marques d'affection a son dragon. Cette bête magnifique l'accompagnait depuis plus d'une dizaine d'année, ce dragon noir était tout pour l'elfe qui avait tout abandonner.

Quand il avait fini de parler le seccyeth vit le sourire victorieux de sa belle, elle avait enfin ce qu'elle voulait et lui aussi avait obtenu ce qu'il voulait au près d'elle. Après son baiser il senti les mains de la jeune femme lui levé la tête pour la regarder droit dans les yeux, il écouta les murmures de la jeune femme, il lâcha un petit sourire de satisfaction elle accepter le marché. Il se laissa embrasser puis elle prit la parole entre deux baiser, la tendresse qu'elle montrait a son égare lui prouvait sa sincérité. L'elfe échangea quelque baiser avec sa belle avant de répondre d'une voix qu'il n'avait plus utilisé depuis longtemps, le ton de Thanior était mélodieux comme celui a l'origine d'un elfe.


- Je te promet que personne ne me touchera a part toi. Je t'appartient entièrement.

Thanior déposa un tendre baiser a son tour sur les lèvres de la jeune femme, laissant ces lèvres descendre doucement vers la base de son cou, puis sur le torse de sa belle. L'elfe sentait une sensation le poussant à aller plus loin, il la fit descendre, puis lui enleva le reste de sa tunique. L'elfe laissa ces mains ce balader sur tout le corps de la jeune femme attendant de voir sa réaction.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Sam 30 Aoû - 11:39
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


/!\ Attention /!\ Contenue plus osé
Azeenörh voulait l’embrasser doucement, elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle agissait uniquement sous les effets de la passion… Plus que jamais, elle était sincère et elle voulait lui faire comprendre. Butinent du bout des lèvres celle de son âme soeur, elle essaya tant bien que mal de ne pas se laisser emporter par ses instincts… Ses mains, durant ce temps, caressèrent délicatement les traits gracieux du visage de Thanior, qu’elle découvrait pour la première fois. Tout comme le reste, elle aimait cette partie de lui. Est-ce tous les elfes qui était ainsi ? Non… Azeenörh se doutait bien que non. L’elfe noir de l’empire était unique, il était son elfe noir. Nul personne sur Enkidiev ou sur Irianeth avait la voix de son elfe, le caractère de son elfe ou le corps de son elfe.






Le coeur de la jeune femme s’emballa à une vitesse folle lorsque son âme soeur se recula de quelques centimètres pour enfin lui répondre. Soudainement, elle douta de la réponse de se dernier… Elle ignorait comment il allait réagir. En avait-elle trop demandé ? Elle l’ignorait… Elle lui avait répondu honnêtement, elle ne lui avait rien caché… Elle lui avait dit ce qu’elle voulait de lui tout comme il avait dit ce qu’il voulait d’elle.








- Je te promet que personne ne me touchera a part toi. Je t'appartient entièrement.    

La voix mélodieuse qu’il utilisa pour lui répondre fit frissonner la nouvelle empiririenne, qui entendait une telle mélodie pour la première fois. Cette voix… Est-ce la voix d’origine des elfes ? Azeenörh se secoua intérieurement l’esprit. Elle n’avait que faire de l’origine de la voix, du moment que se soit la sienne et que celle-ci lui soit uniquement destiné. Un petit sourire apparut finalement sur le visage de la jeune femme, qui ferma les yeux pour apprécier le nouveau baiser de son âme soeur. Lorsque celui-ci décida d’explorer une seconde fois la chair tendre de son cou, elle renversa sa tête pour lui laisser toute la liberté qu’il voulait. Après tout, elle lui appartenait désormais. 






Lorsque ses pieds touchèrent la sol, elle ouvrit subitement les yeux pour chercher ceux de Thanior, qui venait de se donner pour mission de lui retirer le reste de sa tunique. Lorsque celui-ci eu terminé sa mission, Azeenörh échangea les places et plaqua de nouveau son elfe contre l’arbre derrière elle… S’approchant délicatement de lui, elle déposa ses lèvres contre son cou, puis descendit lentement sur son torse, puis son ventre… Alors que ses mains habiles allèrent lui retirer le reste de sa tunique, Azeenörh, elle, effleura quelques parties sensibles de l’elfe de ses lèvres, qu’elle plaquait toujours d’une main contre l’arbre. 







Délaissant le bas-ventre de son âme soeur après s’y être attardé un bon moment, elle glissa une main dans la sienne pour l’abaisser au sol et ainsi le plaquer contre l’arbre à une hauteur plus convenable pour elle et la suite des événements. Lorsqu’il fut assit au sol, le dos contre l’arbre, Azeenörh grimpa habilement sur lui, s’assoyant par le fait même en califourchon sur les cuisses de ce dernier. Elle ne voulait pas précipiter les choses, bien au contraire. La nouvelle empirienne voulait continuer le petit jeu de provocation. C’est pourquoi elle alla enfuir son visage dans le cou de Thanior afin d’embrasser chaque parcelle de peau qui croisait sa route. Tout en glissant délicatement sur lui, jouant les aguicheuses à savoir si oui ou non elle devait faire le mouvement qui allait conclure ou non leur jeu, elle osa s’aventurer encore plus près de ses oreilles, allant même jusqu’à mordiller son lobe d’oreille avec affection.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Sam 30 Aoû - 12:57
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior n'eu pas le temps d'observer le corps de sa belle, a peine il lui avait le reste de sa tunique que la jeune femme échangea sa place avec lui, le bas de l'elfe ne resta pas longtemps en place, c'était la première fois qu'une femme pouvait voir le corps entier de l'elfe noir, il ne c'était jamais ouvert a quelqu'un avant Azeenörh puis ce n'était pas plus mal. Il laissa la jeune femme faire ce qu'elle voulait avec son corps, puis après quelque temps elle mis sa main dans sienne pour que l'elfe s'abaisse a une hauteur un peu plus convenable, il se laissa faire. Sa belle au dessus de lui il senti la jeune femme l'embrasser dans le cou son corps qui se frotter contre le sien, les sensations était enivrante pour l'elfe.

Puis la jeune femme s'approcha d'une des parties les plus sensibles des elfes, mordillant les oreilles de ce dernier, il se mit a ronronner de plaisir tel un félin. Cette sensation rendait l'elfe complètement fou, sans vraiment se rendre compte il prit la jeune femme par la taille, quittant l'arbre sur le quel il était appuyer il l'allongea sur le sol, déposant un baiser ardent sur ces lèvres, puis il laissa ces lèvres descendre doucement sur la base du cou de sa belle, puis sa poitrine, puis une partie un peu plus sensible, il la titilla pendant un petit bout de temps avant de remonter.

Il savait que la jeune femme jouait la carte de la provocation, il allait donc jouer avec elle se collant a elle caressant la moindre parcelle de sa peau avec le bout de ces mains, cherchant a faire céder la jeune femme rapidement.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Dim 31 Aoû - 18:43
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:



/!\ Attention /!\ Contenue plus osé
Elle aimait particulièrement cette partie du corps de l’elfe… Il était si sensible… Les petits ronronnements du dresseur de dragon la rendait littéralement folle. Elle avait l’impression de perdre encore plus la tête, de perdre tout contrôle en fait. Elle aimait savoir qu’elle lui procurait du plaisir… La jeune femme ne se souvenait pas d’avoir eu autant de plaisir dans ce genre de provocation. Elle aimait chaque réaction de ce dernier, chaque souffle saccadé, chaque perte de contrôle… Lorsque son âme soeur l’agrippa par la taille, Azeenörh étouffa un petit cri de surprise avant de sourire de satisfaction.





De nouveau sous lui, étendu sur l’herbe, elle enroula doucement ses jambes autour de sa taille et se pressa langoureusement contre lui alors qu’il l’embrassa avec fougue. Cette fois, se fut la nouvelle empirienne qui lâcha un gémissement de plaisir. Elle se sentait faiblir… Elle attendait ce rapprochement depuis si longtemps -depuis qu’elle était arrivé sur le territoire de l’empire, qu’elle n’avait pas la force de le repousser et ce, même si l’envie de le provoquer davantage était très alléchant.





Lorsque les lèvres de l’elfe quittèrent les siennes pour s’aventurer sur une partie de son corps beaucoup plus sensible que son cou ou sa poitrine, plusieurs gémissement de plaisir franchirent les lèvres de la jeune femme, qui eu le réflexe de se plaquer la bouche d’une main alors que son autre main alla caresser la douce chevelure de son âme soeur… Lorsqu’il remonta, lorsqu’elle eu reprit son souffle, elle emprisonna de nouveau son visage dans ses mains avant de l’embrasser quasi sauvagement. Elle ne contrôlerait plus rien, elle ne voulait plus jouer la carte de la provocation. Elle avait envie de lui ! Elle ne voulait plus attendre, elle voulait qu’il soit sien et qu’elle soit sienne maintenant.

Ses jambes toujours enroulé autour de sa taille, elle se pressa habillement contre lui, effectuant par le fait même le mouvement qu'elle attendait depuis un bon moment déjà... La sensation était encore meilleur que ce qu'elle avait imaginé. De nouveau, le souffle lui manqua. Azeenörh échangea de nouveau les places, reprenant le-dessus, elle termina le mouvement qu'elle avait tranquillement commencer. Lorsqu'ils ne firent plus qu'un, elle s'abaissa de nouveau pour aller lui murmurer à l'oreille :    

« Tu as gagné... »



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Dim 31 Aoû - 19:57
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior n'avait jamais connu de telle sensation dans sa vie, a vrai dire personne n'avait eu l'occasion de lui faire connaître mais il était ravie que ça soit la jeune femme qui lui faisait découvrir. Entendre les gémissements de plaisirs de sa belle lui donnait une raison de plus de continué son petit jeu, alors qu'il allait redescendre doucement il senti les deux mains de la dresseuse sur son visage, elle l'embrassa sauvagement. Il senti les jambes de sa partenaire s'enrouler autour de lui d'un geste habille elle fit que les deux personnes n'en fasse qu'une. Ce genre de sensation était nouveau pour lui un peu comme tout ce qu'il c'était passer dans la journée.

La jeune femme le força a se retrouver en dessous d'elle finissant son mouvement par la même occasion , elle se baissa jusqu'à son oreille pour lui murmuré quelque mot. L'elfe noir lâcha un petit sourire satisfait, il avait réussi a la faire céder pour une fois qu'il gagner contre elle. Il pris délicatement le visage de la jeune femme entre ces mains déposa un tendre baiser sur ces lèvres avant de prendre la parole.


- Pas vraiment tu as réussi a percé ma carapace. Tu gagne en partie...

L'elfe déposa un autre baiser un peu plus intense sur les lèvres de la jeune femme tout en se levant doucement la laissant au dessus il continua le mouvement qu'elle avait commencer caressant la poitrine de la jeune femme avec une de ces mains.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Lun 1 Sep - 12:54
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:



/!\ Attention /!\ Contenue plus osé
Frollant ses lèvres du bout des siennes, la jeune femme essaya tant bien que mal de retrouver un semblant d’esprit. Les sensations, qui parcourraient tout son corps sans exception a un rythme effréné, ne le lui permettaient pas de faire une telle chose… Chaque mouvement, chaque va et vient qu’elle effectuait la condamnait encore et toujours plus. Ses hanches, son corps coller complètement contre celui de son âme soeur, était une sensation si délectable… Azeenörh ne voulait pas être restreinte, elle voulait le posséder entièrement et sans exception tout comme elle voulait qu’il le possède.







Lorsqu’elle senti l’elfe noir sourire suite à sa déclaration de capitulation, un petit sourire s’afficha aussi sur les lèvres de la jeune femme. Puis, Thanior prit délicatement son visage entre ses mains afin de déposer tendrement ses lèvres contre les siennes. La nouvelle empirienne arrêta tout ses mouvements, savourant cette seconde marque d’affection de la part de son âme soeur avec gratitude.

- Pas vraiment tu as réussi a percé ma carapace. Tu gagne en partie...

Azeenörh ferma doucement les yeux afin d’apprécier pleinement la déclaration du dresseur de dragon. Son coeur battait la chamade, son corps vibrait de toute sorte de sensation. Est-ce le pouvoir de l’âme soeur ? La jeune femme n’eu pas le temps de trouver réponse à sa question, Thanior l’embrassa de nouveau tout en se relevant quelque peu. La soudainement vigueur de ses baisers, ainsi que les mouvements de hanche de ce dernier, anima de nouveau les instincts de la jeune femme, qui c’était quelque peu réfréné avec la délation précédente de son âme soeur. 






La nouvelle empirienne enroula délicatement ses bras autour du cou de son âme soeur alors que celui-ci caressait l’un de ses seins. Reprenant ses propres mouvements avec beaucoup plus de vigueur, elle se balança vers l’arrière pour inciter Thanior à s’assoir sur l’herbe.

Lorsque la seconde main de ce dernier fut libre, Azeenörh alla voler cette dernière pour venir la déposer sur son corps, qui réclamait avec avidité les caresses de l’elfe. Du bout des doigts, elle effleura ses bras, remontant tranquillement jusqu’à ses épaules avant de les faire glisser sur le dos marqué de son âme soeur. Malgré les cicatrices qui croisèrent les doigts fins de la jeune femme, la peau de Thanior restait douce et agréable. Elle aimait le caresser, elle aimait sentir sa peau sous la sienne, elle aimait ne faire plus qu’un avec lui.

Accélérant de nouveau ses mouvements, de nouvelle plainte s’échappèrent de sa bouche avant qu’elle ne vienne coller ses lèvres contre les oreilles de l’elfe, qu’elle chatouilla première du bout des lèvres avant de commencer une seconde fois à les mordiller à la fois tendrement et avec passion. Elle voulait l’entendre ronronner, elle voulait lui faire perdre la tête, elle voulait qu’il perde tout contrôle et qu’il laisse tous ses instincts prendre le-dessus.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Lun 1 Sep - 17:46
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior laissa la jeune femme faire les mouvements qu'elle voulait, n'étant pas exprès dans le domaine il ne voulait pas faire une bourde qui allait gâcher l'un des seules moments en amoureux qu'ils avaient. Il fini par s'asseoir dans l'herbe comme sa belle le désirait, caressant le corps lisse de la jeune femme de sa main libre il parcourra la moindre partiel de son être. Les caresses de la jeune femme lui laissa échapper un peu soupire de plaisir, mais il savait que la jeune femme n'allait pas en rester la bien au contraire, il senti les lèvres de la dresseuse chatouiller ces oreilles, l'elfe se senti perdre tout contrôle de ces émotions, cette endroit était vraiment trop sensible, il fini par ronronner de plaisir.

Prit par son instinct il échangea les places avec sa belle qui se retrouva a son tour sur l'herbe, il l'embrassa passionnément caressant son corps du bout de ces doigts. Puis il suivi son instinct continuant les mouvements que la jeune femme avait commencer sur lui, il n'avait jamais ressenti autant d'émotion à la fois, c'était à la fois magique et enivrant. Lui qui pensait finir solitaire sur cette terre où régner chaos et colère, il avait trouver quelqu'un qui pouvait faire battre son coeur de pierre. Ne perdant pas en vigueur l'elfe noir déposa un baiser à la base du cou de la jeune femme remontant doucement pour arriver a son oreille qu'il titilla avec le bout de ces lèvres, même si il savait que sa n'allait pas avoir le même effet sur elle.

Ce moment qu'il partager avec la jeune femme le dresseur de dragon voulait qu'il ne se termine jamais. Il était sienne et elle était sien et personne n'allait y changer quelque chose.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Lun 1 Sep - 20:13
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Malgré la cadence des événements, la jeune femme sentait sa fougue disparaitre petit à petit… Non pas qu’il n’arrivait pas à la combler, bien au contraire ! Azeenörh commençait tout simplement à ressentir des choses qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant… Les caresses de l’elfe noir n’était pas comme les autres, il n’était pas comme les autres. Son coeur s’emballait à la moindre caresse, son corps frissonnait au moindre effleurement. Elle avait l’impression de découvrir quelque chose de nouveau, quelque chose qu’elle voulait savourer pleinement. La nouvelle empirienne ne voulait pas que ce rapprochement prend fin… Elle voulait continuer encore et encore.

Caressant toujours du bout de ses lèvres les oreilles de son âme soeur, un petit sourire en coin s’afficha sur son visage lorsque son âme soeur commença à ronronner. Elle aimait l’entendre, elle aimait lui donner du plaisir. L’entendre se plaindre de plaisir lui donnait envie de continuer encore et encore. Lorsqu’il échangea soudainement les places, lorsqu’elle se retrouva sous lui, Azeenörh frissonna de plus belle. Instinctivement, elle se colla contre lui. Lorsqu’il l’embrassa passionnément, la jeune femme enroula ses bras autour de son cou, le pressant davantage contre elle tout en répondant avec autant de passion à son étreinte. 









La vigueur de ce dernier lui faisait littéralement perdre la tête. Elle fut incapable de retenir ses gémissements. Chaque caresse, chaque frisson, chaque mouvement lui arrachait une plainte de plaisir. Lorsqu’il effleura son cou de ses lèvres, elle renversa la tête vers l’arrière comme elle avait désormais l’habitude de le faire. C’était la première fois qu’elle s’abandonnait autant à quelqu’un et il allait désormais être le seul. Personne ne pourrait le remplacer. Lorsqu’il remonta tranquillement vers son oreille, elle se mordit la lèvre inférieur. Azeenörh frissonna de plus belle et se pressa encore contre lui tout en resserrant ses jambes autour de ses hanches. Elle était particulièrement sensible à cette endroit. Peut-être pas autant que l’elfe, mais tout de même.

La dresseuse de dragon embrassa de nouveau son âme soeur avec passion, comme pour l’aviser silencieusement qu’elle était sur le point d’arriver au point de non retour. Malgré l’envie insistante de vouloir faire durer les choses, la jeune femme n’en pouvait plus de tout ce mélange de sensation, qui lui embrouillait toujours et encore plus l’esprit. 





Lorsque leur rapprochement prit fin, Azeenörh tomba littéralement de fatigue contre le torse de son âme soeur, qui pouvait désormais se vanter d’être en mesure d’amadouer la jeune femme en quelques effleurement à peine. Elle savait qu’elle ne pourrait jamais lui résister…

« Ainsi… J’ai percé ta carapace d’acier ? » murmura-t-elle, haletante.



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Mar 2 Sep - 17:06
Voir le profil de l'utilisateur



Thanior sentait chaque frisson de la jeune femme, cela lui donnait de plus en plus de plaisir, comme si il pouvait sentir le plaisir qu'elle avait. il laissa la jeune femme l'embrasser avec passion, il sentait que tout ça allait bientôt se terminer, l'elfe noir ne pouvait presque pas se défaire de cette sensation, il allait certainement changer de comportement en vers elle même si il était quand même a l'origne quelqu'un de froid. Une fois que tout cela fut terminer il se retrouva avec la jeune femme sur le torse épuisé par toute ces émotions, il était complètement essouffler, il écouta la jeune femme parler, les paroles de la jeune femme le fit un peu sourire c'était vrai elle avait percer la carapace de l'elfe alors que personne n'avait réussi a l'approcher avant.

- Tu peux te vanter d'être la seule femme a s'être autant rapprocher de moi.

Le dresseur de dragon mit une petite pichenette sur le front de la jeune femme, puis lui caressa doucement la joue, il était vrai que le pouvoir des âmes soeur pouvait changer les gens mais l'elfe noir ne pensait pas qu'il pourrait s'adoucir si facilement vers une femme. Il embrassa la jeune femme délicatement sur le front avant de prendre la parole.

- Mais je n'oublie pas le marcher que l'on c'est fait.

Thanior regarda la jeune femme avec un petit sourire provocateur. Attend une réaction de sa part.


Harald monture de Thanior:
 
Revenir en haut Aller en bas
SECCYETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
Mer 3 Sep - 10:47
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Toujours haletante contre le torse de son âme soeur, un petit sourire amusé apparut sur ses lèvres suite à sa petite provocation. Elle rigolait, bien honnêtement. Azeenörh n’avait pas l’intention d’embêter sans cesse le dresseur de dragon avec cette petite phrase… En aucun cas elle ne voulait l’énerver et en aucun cas elle ne voulait qu’il parte. Au contraire, la jeune femme voulait qu’il reste et elle était prête à faire tout ce qui était en son pouvoir pour que ce soit le cas ! Toutefois, cette réplique était trop facile, trop tentante, trop adapté à la situation. Azeenörh se promis intérieurement qu’il s’agirait de la seule et unique fois qu’elle le ferait.

Caressant du bout des doigts la peau de Thanior, elle releva néanmoins la tête lorsqu’elle pressenti qu’il allait lui répondre.

- Tu peux te vanter d'être la seule femme a s'être autant rapprocher de moi.

Un sourire victorieux apparut sur le visage de la nouvelle empirienne, qui senti un sentiment de fierté emplir son âme. Elle ignorait pourquoi, mais une partie d’elle était quasi honoré d’avoir réussi un tel exploit. Lorsque Thanior lui fit la petite pichenette sur le front, elle figea un instant, incertaine de ce qu’il venait de se produire. Elle n’eu pas le temps de réfléchir à la question, ni même de réagir, que les doigts de son âme soeur vinrent caresser délicatement sa joue. Si Azeenörh aurait été en mesure de ronronner, elle l’aurait fort probablement fait. Elle aimait particulièrement cette marque d’affection. Lorsqu’il l’embrassa sur le front, elle ferma les yeux pour apprécier davantage cette seconde marque d’affection.

- Mais je n'oublie pas le marcher que l'on c'est fait.








Le sourire provocateur de ce dernier, anima une certaine possessivité chez la nouvelle empirienne, qui lui renvoya aussitôt un sourire tout aussi provocateur. Resserrant ses jambes de chaque côté de son corps, comme pour l’empêcher de bouger, elle glissa délicatement ses mains le long de son torse avant d’aller les glisser sur la nuque de ce dernier. Puis, elle approcha son visage de celui de son âme soeur, effleurant du bout de ses lèvres celles de ce dernier.

« Je ne l’ai pas oublié non plus… Je t’appartiens corps et âme, tout comme tu m’appartiens corps et âme… Je ne laisserai jamais quelqu’un toucher ma peau, tout comme tu me l’as également promis… Tout comme toi, je ne supporterai pas de voir quelqu’un te tourner autour… En fait, je ne laisserai personne faire une telle chose… Tu es a moi, Thanior d’Irianeth et je posséderai chaque parcelle de ton être, chaque parcelle de ton âme et ce, jusqu’à qu’il n’aille plus rien a consommer de toi ou que la mort m’emporte. Tu as peut-être fait une erreur en m’accordant ta personne, tu risque de le regretter… Tu ne pense pas ? »



Ce que femme veut, Dieu en tremble ❧
Monture d'Azeenörh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

« Conclusion d'une première bataille » ▬ PV Thanior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Kiri VS Kumo : Première Bataille
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Territoires inconnus :: Montagne des seccyeths-