Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .

Le repos des guerriers PV ELEN

SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'IRIANETH{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Dim 7 Sep - 15:44
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


La bataille avait été très rude. La première d'une très longue suite de guerre et de conquête. Elessar avait subi un certain nombre de plaisir mais, au final, il n'avait quasiment pas été touchés par cette magicienne malgré la grande difficulté de ce combat de magie. Mais cela n'avait pas était le cas de tout le monde. L'impératrice avait succombé de ses blessures alors qu'il était son garde du corps. Il était encore sous le choc de cette nouvelle pourtant la vie continuait encore et encore. Surtout que peu de temps après cette nouvelle, il aperçut son écuyère évanoui dans les bras d'un homme insecte.

La seconde d'après, il récupéra la jeune femme qui était sous sa protection et l’emmena directement auprès d'un guérisseur. Il ne fallut que peu de temps pou que le diagnostic tombe, rien de grave juste la fatigue qui avait gagné. Rassure Elessar la reprit dans ses bras et la ramena dans la sécurité de sa chambre. Après cette bataille beaucoup de chose allait changeait avec les morts mais il verra cela demain. Il devait d'abord s'occuper de son âme sœur. Malgré la fatigue et la crasse, il rassembla toutes l’énergie qui lui reste afin que ses jambes les emmène jusqu'à leurs appartements.

Il déposa délicatement la jeune femme sur son lit puis commença à enlevé ses armes ainsi que tous les vêtements qui était de trop la laissant seulement avec son pantalon et un petit haut. Elessar récupéra la vasque ou il y avait de l'eau et avec a l'aide d'un tissu, il commença à nettoyer la peau de son écuyère. Lorsqu'il eu fini après de longues minutes, il fit de même. Il déposa ses armes dans un coin de la pièce et retira armure et vêtement le laissant seulement avec son pantalon.  Avec le reste de l'eau, il fit ce qu'il pu pour se nettoyer un peu.

Elessar fit quelques étirement puis il réfléchit rapidement à l'endroit ou il allait dormir. L'installation du lit de Elen n'était même pas fini et il n'y avait que son lit ou elle se trouvait endormi. Son regard se posa sur la jeune femme qui était toujours entour d'une belle auréole blanche. Un petit sourire s'installa sur ses lèvres alors que son esprit lui disait qu'elle était sienne. Peu de temps après, il fini par opte qu'il allait dormir avec elle ne voulant pas dormir sur le sol. Il s'installa à côté de Elen alors que son regard ne la quittait pas.


-Ma douce guerrière…

Le chevalier eu besoin de quelques instants pour réalise ce qu'il venait de dire. Cela l'étonna assez lui qui n'était pas du genre mais il secoua légèrement la tête avant de remettre une mèche de cheveux derrière son oreille. Il allait devoir l’entraîne encore et encore dès demain… Elessar ne voulait pas qu'elle meurt car elle n'était pas assez entraîne. La mort de son amie Sarai laisse un vide dans sa poitrine mais il ne voulait pas imaginer ce que cela risquait si Elen mourait. Il ferma les yeux quand un frisson d'horreur le parcouru.  Le chevalier finalement posa sa tête sur le second oreille alors qu'il passait son bras autour d'Elen d'un mouvement protecteur.

-Repose toi bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 8 Sep - 7:26




Le repos des guerriers!

Les deux attaques avaient fusionné en une seule sphère d’onde, projetant les deux combattants en arrière. Le don naturel de s’accrocher sur n’importe quelle surface fut inutile à la guerrière blanche dont le dos alla rencontrer le mur de pierres. Sonnée par l’impact, elle était demeurée immobile pendant un moment, oubliée par les autres. Cependant, son agressivité revint lorsque quelqu’un tenta de la prendre, sa vision étant encore troublée... mais elle reconnut les cris des hommes-insectes de l’Empereur quand ses crocs tentèrent de se planter dans leur chair. Sachant qu’elle était à l’abri, ces derniers n’étant que des combattants obéissant aux ordres, sa conscience partit pour échapper à la douleur, cédant au sommeil qui envahissait ses membres.

Cela ne fut que plusieurs heures plus tard qu’Elen entrouvrit les yeux, son regard noir fixant le plafond qui l’accueillait à chaque matin depuis qu’elle était devenue Écuyère, ayant été libérée de son statut d’esclave par Elessar. Cet homme l’avait intrigué dès que leurs yeux s’étaient croisés. Cela semblait être niais, ne ressemblant pas à la jeune femme au cœur mort, mais c’était la réalité. Cet hybride avait réveillé quelque chose dont elle ignorait la présence. Après tout, les territoires inconnus n’étaient pas le monde des bisounours...

Ressentant un poids sur son ventre, elle redressa la tête, découvrant la présence d’un bras contre elle. Suivant la courbe du membre, elle finit par découvrir qu’il appartenait à Elessar qui était endormi auprès d’elle, l’étonnant grandement. D’habitude, elle dormait sur un matelas de fortune en attendant que son lit soit installé, mais il a dû avoir pitié d’elle. Une légère rage l’envahit face à sa faiblesse devant son adversaire aux oreilles stupidement pointues, ne comprenant pas ce qu’il s’était passé. Avait-il copié son pouvoir ou possédait-il le même? Cela était irritant de ne pas connaître les événements entre sa perte de conscience et maintenant. Cependant, elle ne réveillerait pas son maître pour cela, sentant qu’il avait encore besoin de sommeil.

L’apprentie quitta le lit afin de se laver correctement, la chaleur d’Elessar ayant augmenté sa température corporelle. Elle finit de retirer son uniforme, ne cédant pas au rougissement en songeant que c’était sûrement l’homme endormi qui avait enlevé les autres morceaux, et nettoya sa peau blanche. Avec son corps long et sec sans de courbes, elle n’égalerait jamais la beauté de l’Impératrice ou des autres femmes de la forteresse.

Ne connaissant pas le programme de la journée, une simple robe habilla son corps tandis qu’elle fit une tresse ample avec ses cheveux. Demeurant au pied du lit, l’ancienne esclave hésita entre retourner dans le lit ou aller sur son matelas de fortune. Cela fit froisser son nez, n’ayant pas l’habitude de se questionner ainsi.

Ce maître était bien étrange... songea-t-elle en allant prendre un morceau de tissu imbibé d’eau pour aller le nettoyer, ayant remarqué la présence de sang dans son dos. Cela faisait partie de ses anciennes tâches, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'IRIANETH{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Lun 8 Sep - 16:42
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Elessar s'était laisse aller contre la douce chaleur du corps de la jeune femme. Un sommeil réparateur qui lui permettait de refaire le plein d'énergie après une tel bataille. Des rêves envahissant peu à peu ses songes et à chaque secondes qui s’écoulait, il revoyait le combat auprès de l'impératrice. Chaque fois, il sentait la moindre parcelle de magie l'effleurer ou même partir de lui quand il lançait une attaque. Malgré les rêves, le corps du jeune chevalier lui ne bougeait pas d'un cil. Seul sa poitrine montait et baisse à un rythme régulier.

Après un certain nombres d'heures de sommeil, il bougea inconsciemment lorsqu'il sentit qu'on bouger à ses côtés. Pourtant cela ne le réveilla pas et il continua a se laisse berce au rythme de son cœur calme et paisible. Peu de temps après, il ressentit une pression dans son dos qui mit tout de suite ses sens en alerte. Elessar failli saute du lit et utilise sa magie pour se défendre mais, ses réflexes lui permit d’utilisé sa magie pour savoir si la personne lui voulait du mal. L'aura attirante d'Elen fit descendre chaque muscle de son corps qui avait réagit les secondes précédentes. Ne bougeant toujours pas, il se concentra sur les gestes de la jeune femme puis après de longues minutes il fini par prendre la parole restant toujours aussi immobile qu'une statue.

-Humm j'étais si sale que ça pour que tu me lave Elen ou s'était l'odeur ?

Il avait prit un ton amusé et un léger sourire s'était installe sur les lèvres de l'hybride. Après quelques instants il se décida d'ouvrir les yeux et chercha automatiquement ceux de son écuyère. Il du bouger légèrement sur le lit afin d'apercevoir Elen. Son regard la détailla de la tête au pied avant de s'attarde sur ses lèvres et ses yeux qui l'attire. Elessar ferma les yeux puis les rouvrir quelques instants après. Le chevalier essaya de devine combien de temps il avait dormir mais il trouvait cela de tout façon pas assez. Lui qui dormait pourtant peu.

Le chevalier fini par s’asseoir dans le lit regrettant déjà les mains d'Elen sur son corps. Il se serait bien donne une petite gifle mais devant son écuyère cela aurait pu paraître étrange. Essayant de garde son esprit clair et sain, Elessar s'étira comme un gros chat. Finalement il se laissa aller contre les oreilles mettant ses deux mains derrières sa tête. Son regard ne quitta pas ceux de la jeune fille et il lui demanda avec grand sérieux :

-Comment vas tu ? Pas trop endolori ou fatiguée ?

Elessar savait très bien qu'elle n'allait pas se recouché avec lui pour continuer de se reposer alors il allait devoir trouver autre chose à faire. Magie et combat proscrit pour les deux prochains jours. Hum peut être faire connaissance avec elle pour crée un lien plus fort, car depuis leur rencontre ou il avait libéré de son statu d'esclave pas grand-chose n'avait changé. Puis cela permettait de complet sa curiosité et d'apprendre un peu plus sur Elen. Alors la seconde suivante, il reprit la parole :

-Hum qu'aime tu faire quand tu n'es pas avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 9 Sep - 23:40




Le repos des guerriers

Elen était captivée par les muscles qui composaient le dos de son maître, passant le linge humide sur chaque tâche de sang qu’elle repérait. Elle avait remarqué que les autres chevaliers étaient aussi en muscle que lui tandis qu’elle... et bien, c’était uniquement de la chair et des os. Certes, elle avait développé un peu de masse musculaire depuis son arrivée à la forteresse, mais les nombreuses années de carence ne pouvaient s’effacer en quelques semaines à peine. Ce n’était pas la faute d’Elessar qui la gavait à la moindre occasion et qui gardait toujours de la nourriture dans leur chambre commune.

L’idée de croquer dans une pomme éveilla son appétit, ne tolérant pas le goût de la viande, sauf que son attention fut détournée du bol de fruits posé plus loin lorsque la voix de l’homme endormi résonna dans la pièce, la faisant ricaner à sa question.

- Un peu des deux... j’ignore si les femmes de cet endroit adorent l’odeur de sueur et de sang, mais je n’ai jamais été friande de cela, dit-elle de sa voix baisse, n’aimant pas non plus les sons trop forts.

Elle déposa le linge dans le tas de vêtements sales que les serviteurs venaient récupérer à chaque jour, lorsqu’ils étaient absents de la pièce, et alla prendre son premier repas depuis son éveil. Son état avancé de la faim lui indiquait qu’elle avait pu rater quelques repas lors de son inconscience, mais ce n’était pas quelque chose qui l’ennuyait. Sa vie était liée à celle du chef de l’Ordre d’Irianeth... elle tomberait pour lui.

Son regard noir alla fixer le sien quand il la questionna sur son état de santé, haussant les épaules tandis qu’elle arracha un gros morceau de chair au pauvre fruit qui subissait sa faim. Elle prit le temps d’avaler sa bouchée, mais une autre question surgit, l’intriguant encore plus.

- J’ai déjà subi plus pire comme blessure physique, mais j’avoue que mon orgueil a pris un coup en voyant cette créature aux oreilles stupidement pointues me retourner mon attaque. J’ignorais que c’était possible que deux personnes possèdent le même pouvoir...

Elle méditait quelques instants avant de s’asseoir sur le rebord d’un des fauteuils de la pièce, toujours tournée vers Elessar. L’ancienne esclave appréciait bien d’avoir une plus grande liberté dans ses mouvements, mais elle ne souhaitait pas franchir la limite ni même la frôler. Les rumeurs des punitions exemplaires de l’Empereur n’étaient pas tombées dans l’oreille d’une sourde.

- Je m’entraîne la majorité du temps ou j’attends les ordres... je dois avouer que cela est étrange pour moi d’avoir des temps libres de sorte que je me sens perturbée par cela. Et lorsque je suis perturbée, ce sont nos chers acolytes qui subissent mon inquiétude... dit-elle avec un sourire froid.

Depuis qu'elle avait tué sauvagement son ancien tyran lors de sa libération, la soif de tuer grandissait en elle, malheureusement pour les hommes-insectes qui pouvaient lui servir d’entraînement.

- Mais pourquoi autant de questions? Voulez-vous me confier une nouvelle tâche, maître? Vous savez que je suis apte à faire tout ce que vous désirez...

Elle s’était approchée de lui, s’assoyant à ses côtés, abandonnant sa pomme sur la table basse. La jeune femme avait remarqué qu’il appréciait quand elle était à ses côtés, malgré qu’il ne veuille pas lui expliquer la présence du halo autour de lui, à sa grande frustration. Lorsqu’elle connaitrait suffisamment une autre personne, ce serait la première énigme qu’elle voudrait résoudre.Votre texte
Revenir en haut Aller en bas
SOUS-CHEF DES CHEVALIERS D'IRIANETH{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Dim 14 Sep - 13:10
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Elessar était très bien dans la position qu'il avait prit peu de temps avant, il failli rire quand la pensée de Elen s'appuyant sur son épaule mon dieu il devait complètement fou. Il allait devoir trouver quelque chose dans les livres pour lutter contre cette envie d'être avec son âme sœur ou sinon il allait avoir des problèmes avant qu'elle soit devenu un chevalier d'Irianeth. Finalement les paroles de la jeune femme le fit sortir de ses pensées et fit figé son regard autour de cette aura blanche qui ne cesse de l'attire comme des abeilles avec du miel.

Mince avec la fatigue, il avait complètement oublié qu'elle ne supporte pas odeur du sang. Rapidement il observa sa peau ainsi que ses vêtements à la trace de sang. Il reste encore pas mal de trace et son odorat lui disait qu'il ne sentait pas que la transpiration, sang et mort. Hum avec son sang hybride Léonin, il n'aimait pas beaucoup l'eau. Pourtant la seconde suivante, il se redressa et se dirigea vers la pièce situé à côté de la chambre ou se trouvait une cuvette et de l'eau puis dit à son écuyère :

-Bon tu ne bouge pas et tu mange plus de fruit que cela, tu as besoin de reprendre des forces Elen… On reprends notre discutions dès que je suis … hum présentable.

Après dix ou quinze minutes, le chevalier d'Irianeth sorti de la petite pièce, une serviette autour de ses hanches et se dirigea vers son armoire. Rapidement il trouva son bonheur et fit un petit tas de ses vêtements propres. Il lança un regard sur l'endroit ou se trouvait les fruits qu'il avait prit l'habitude de ramène des cuisines tous les jours pour voir si son écuyère en avait bien manger. Voyant qu'elle regardait ailleurs au même moment il relâcha la serviette d'autour de ses hanches et enfila rapidement un pantalon de grosse laine marron puis mit un haut blanc. Récupérant la serviette humide il lança sur le tas de vêtement sale. Puis il reprit après qu'elle eu termine de parle :

-On ignore tous beaucoup de chose, c'est pourquoi la connaissance donne le pouvoir sur l'autre. N'oublie pas Elen toute connaissance est bonne à prendre.

Il se mit dans le deuxième fauteuil juste en face de la jeune femme et il se mit à l'observe sans un bruit. Elle se sentait perturbée d'avoir du temps libre ? S'était vrai qu'on lui avait parler plusieurs fois de certain cadavre qu'elle avait laisse ici et là, couvert de sang. Jusqu'à maintenant il s'en fichait royalement, a ses yeux s'étaient juste une façon de s'exprime. Donc vu qu'ils avaient du temps devant eux car interdiction d’utiliser magie ou même arme pour guérir au maximum son corps, il allait lui apprendre à se contrôle. S'était assez ironique vu qu'il avait quelques difficultés avec Elen.

-Je te propose qu'on développe ton esprit et ton contrôle de toi ainsi qu'on travail sur ta liberté d'action, c'est une qualité très importante selon moi de rester calme quelque soit la situation et de savoir quand agir ou prendre la parole qu'en dit tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Le repos des guerriers PV ELEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Repos des Guerriers
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Recherche Tuto pour peindre Les guerriers du Rohan
» Elen silà omentielvo!
» Repos après un long voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Territoires inconnus :: La forteresse :: ▬ L'aile des chevaliers
-