Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .

Le soleil fait briller le ciel bleu, le ciel bleu se reflète dans ses yeux. /!\Libre, UNE SEULE PERSONNE. /!\

CHEVALIER D'ÉMERAUDE
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Mar 14 Oct - 18:09
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Le soleil, cet astre diurne.
Il me faisait parfois sourire.
Il m'offrait ses rayons chatoyants, pour me réchauffer en ce matin assez frais.

Parce qu'en plus, en ce moment, il fait assez frais, quand on se lève. D'ailleurs, je me lève toujours grâce au soleil. Ses rayons traversent ma fenêtre, puisque je ne tire aucun rideau. J'aime me réveiller dans avoir besoin de bougies ou quoi que ce soit. C'est pour ça que mes cierges sont moins consumés que ceux des autres chevaliers.

Enfin. Ce matin, j'avais envie de me cultiver. C'est ainsi qu'après un bon bain et un petit déjeuner quelque peu frugal, je me glissai dans la bibliothèque de notre glorieuse forteresse.

Que je l'aimais, cette bibliothèque. Mon Sanctuaire, mon Lieu de Savoir. J'étais toujours seule, ici. Ce silence, cet atmosphère vide, je l'aimais. Elle m'était bienfaisante. En tant que louve solitaire, je ne pouvais qu'aimer ce lieu.

J'avais ma place attitrée ici. Une table, un tabouret, une fenêtre. J'aimais y laisser vaguer mon regard. Observer l'astre du jour dans sa flamboyante ascension, contempler le souffle du vent dans la couronne des arbres, le laisser aussi caresser mes cheveux rosés et tourner les pages de mon livre.

Aujourd'hui, j'avais choisi un livre sur l'histoire d'Enkidiev. Un livre écrit par un grand chevalier, un grand combattant. Mon modèle. Mon idole. Il était dévoué à sa patrie. Il avait donné sa vie pour assurer sa protection. Et je voulais faire de même.

Je dévorais chacun des livres qu'il avait écrit/transcrit d'autres langues. Il écrivait avec une plume fascinante, très plaisante à lire, fluide, calme. Certains écrits sont transcrits dans la langue actuelle, mais ils sont tellement mal rédigés qu'on en aurait du mal à les lire.

Installée à ma table, mes cheveux rosées flottant très légèrement devant mes yeux azurés parcourant les lignes, je m'étais coupée du monde afin de me dévouer à ma lecture comme je me dévouerai à ma nation. Émeraude m'a vue naître, m'a vue grandir, Émeraude me verra fièrement la représenter contre l'ennemi et donner ma vie pour la protéger. Je découperai du méchant et j'en ferait des rondelles, avant de les faire griller de mon rayon enflammé.

L'histoire est saisissante. On a l'impression que nous naissons au commencement du monde, alors que tant de choses se sont passées, tant de choses vont se passer... Nous ne sommes que des éphémères sur un monde en perpétuelle évolution. Des pions qui tomberont au cours d'une partie d'échecs sur un immense damier.

C'est sur cette pensée que, après de longues heures de lecture intense, je m'assoupis, ne devenant plus qu'une touffe rosée posée sur un livre, une tunique verte et deux épées en pendant. Peut-être que quelqu'un réveillera la belle endormie que je suis, et qui rêve d'aventures et de combats.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le soleil fait briller le ciel bleu, le ciel bleu se reflète dans ses yeux. /!\Libre, UNE SEULE PERSONNE. /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Ciel Phantomhive (En attente de validation)
» La lueur éclatante du saphir au petit matin est telle que le ciel et l'océan se confondent dans des teintes de bleus d'une pureté exquise .
» MONK | " J’étais une ombre sans soleil ; j’ai vu la lumière du ciel " l QUASIMODO
» Le bleu du ciel n'est pas le bleu de la mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le royaume d'Émeraude :: Le château d'Émeraude :: ▬ Cour intérieur
-