Forum inspiré de la saga d'Anne Robillard
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .

« Cruel est le destin... » ▬ Lionel

CHEVALIER D'IRIANETH
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Mer 15 Oct - 12:23
Voir le profil de l'utilisateur


Informations supplémentaires
Pouvoirs:
À respecter:
Vêtements et armes:


Il devait bien l’avouer, Vikentiÿ trouvait cela un peu étrange… Ëlerinna n’était pas là… En fait, elle n’était plus là… Il l’avait tué de sang-froid contre cet arbre dans la forêt noire de l’empire… C’est sans aucune hésitation que l’acier froid de son arme avait pénétré dans le corps tout aussi froid de celle qui était son apprentie à l’époque… Il se souvenait de tout… Il se souvenait parfaitement de son regard, qui était à la fois si tendre et si cruel vis-à-vis lui… Il se souvenait également de ses lèvres, qui retenaient égoïstement un cri et du battement de son cœur, qui abandonnait le corps frêle de celle qui fut pour lui son âme sœur et la sorcière blanche de l’empire… L’acte impulsif du chevalier ne fut pas sans conséquence. Bien que l’empereur fût clément à son égard –trop même, le chevalier d’Irianeth l’avait profondément déçu… À défaut d’avoir satisfait sa défunte impératrice et fort probablement, sa belle compagne, Loka Iris. La simple sonorité de son prénom dans son esprit suffit à le faire frissonner de plaisir.

Vikentiÿ, qui se trouvait dans les premiers rangs, prêt à partir une quatrième fois sur le continent ennemi, secoua vivement la tête. Il ne devait pas penser à elle, pas pour l’heure… Elle lui embrouillait trop l’esprit… Le géant soupira discrètement afin de ne pas attirer l’attention sur lui. Lorsque son corps s’illumina d’une douce lumière dorée, comme celle de son empereur, ses lèvres s’étirèrent pour afficher un sourire en coin. Il aimait cette sensation… Il aimait le pouvoir de l’immortel. La puissance de son empereur était une chose qui fascinait littéralement l’ainé des chevaliers, qui disparut dans une pluie d’étoile.

Lorsqu’il réapparut, se fut dans les plaines enneigées du royaume de Calcedoine. Où exactement ? Le chevalier en avait aucune idée, mais il s’en fichait royalement. Ne pouvait pas prendre le risque de se déplacer par la voie des airs, Vikentiÿ rétracta ses ailes dans son dos et les solidifièrent. Il allait devoir trouver le chemin vers le château autrement. Déployant ses sens, ceux-ci percutèrent rapidement l’immense concentration de pierre constituant un royaume et sans attendre, se dirigea dans cette direction. Se n’est que lorsqu’il commença à marché qu’il remarqua avec stupéfaction qu’il ne portait pas ses habits réguliers. Vêtu d’une lourde cape en plume et d’habit d’apparat majestueux, un masque en forme de tête d’oiseau, sertit de pierre doré pendouillait à sa ceinture. Le chevalier soupira de découragement, mais avança péniblement jusqu’au royaume, puis vers le château où il remit sans la moindre délicatesse son invitation au garde.

Un long frisson le traversa alors qu’il s’engouffrait aisément dans la forteresse de l’ennemi. Enkidiev était visiblement faible… Ne prêtant pas attention aux autres membres de l’empire, ne sentant pas la présence de sa belle, Vikentiÿ décida de partir à la recherche d’une proie pour se divertir avant la cérémonie. Déployant ses sens afin de déterminer les risques d’un danger imminent, il dressa aussitôt son bouclier d’annihilation lorsqu’il ressenti la présence des chevaliers. Cette fois, le chevalier frissonna d’excitation. Il devait forcément être là… Lui. Son ennemi. Sa proie. Sans la moindre crainte, il se dirigea vers le rassemblement d’être magique et trouva aisément ce qu’il cherchait : le chef des chevaliers d'Émeraude. S’assurant qu’il portait toujours les bracelets et la protection de son empereur qui cachait son odeur et lui donnait la parole commune d'Enkidiev, Vikentiÿ s’avança finalement vers lui, s’arrêtant à quelques mètres.

« Je n’ai pas eu l’honneur de connaître votre nom durant notre première rencontre…. » dit-il simplement. La résonance ces mots étonna quelque peu le chevalier, qui ne comprit pas tout ce qu'il venait de dire. Ainsi, il pouvait parler, mais pas comprendre ? Intérieurement, Vikentiÿ ria de bon coeur. La magie de l'immortel était vraiment impressionnante.


Son épée « simple »:
 

Son épée double:
 
Revenir en haut Aller en bas
CHEF DES CHEVALIERS D'ÉMERAUDE
{ 1ÈRE GÉNÉRATION }
avatar
Lun 20 Oct - 11:48
Voir le profil de l'utilisateur



Lionel avait reçu l’invitation pour le mariage des souverains de Calcédoine depuis quelques semaines. Il avait longtemps hésité avant de prendre la décision de s’y rendre ou non. En fait, depuis l’attaque de l’empire, Lionel n’était sur de rien. Chaque décision devait être réfléchie. D’un côté, il avait bien envi de participer au mariage royal, de prendre un peu de bon temps et aussi de profiter de la présence de plusieurs nobles d’autres royaumes pour faire un peu de diplomatie. Et d’un autre côté, il se disait que laisser Émeraude le rendait vulnérable… l’empire avait attaqué une fois… il était bien capable d’attaquer une seconde fois à Émeraude. Lionel avait donc passé plusieurs jours à réfléchir a tout ca. Il avait discuté avec le chef de la garde d’Émeraude, et celui-ci avait accepté de doubler ses effectifs pour mieux protéger le château. Lionel avait donc accepté de partir pour Calcédoine… Il partirait avec les autres chevaliers, ainsi il pourrait aussi protéger les participants aux festivités… l’empire avait frappé au couronnement de Esmée… Lionel ne pouvait pas écarter aussi l’idée que l’empire se mêle au mariage, alors que plusieurs souverains se trouvaient réunis au même endroit.

Lionel avait donc fait ses bagages il avait apporté plusieurs vêtements chauds et une gouvernante du château lui avait préparé une tenue pour l’événement ainsi qu’un masque, l’événement était un bal masqué… ce qui rendait Lionel un peu inquiet. Il n’aimait pas se retrouver parmi les foules… encore moins si tout le monde avait le visage masqué. Il ferait de son mieux pour cacher son malaise.

Le voyage fut agréable mais Lionel était tout de même soulagé d’être arrivé sans embûche au château de Calcédoine. Il était aussi heureux de pouvoir se réchauffer auprès d’un bon feu. Le mariage avait lieu le lendemain. Lionel avait donc le temps de visiter les lieux et de faire quelques rencontres. Le château était magnifique, toute cette neige qui recouvrait le paysage était irréelle.  Lorsque le soleil osait se montrer la neige semblait briller. Lionel en était impressionné.

Le soir du mariage, il s’habilla de ses apparats. Un habit au couleur sombre avec une tunique plus pâle aux reflets dorés. Il portait un masque couleur noir et doré couvrant la partie supérieure de son visage Le masque était finement travaillé. Il se dirigea vers la salle de cérémonie.

L’endroit était décoré avec gout et détails. Des domestiques servaient à boire, quelques chevaliers se trouvaient déjà dans la grande salle. Lionel se dirigea vers eux, en restant tout de même un peu à l’écart. Tout le monde portait un masque ce qui rendait les choses un peu difficile. Lionel pouvait se servir de ses pouvoirs pour détecter des aura connue mais pour faire de nouvelles connaissances ce n’étaient pas si facile. Le chevalier regarda autour de lui, des gens dansaient au centre de la pièce, plusieurs discutaient en petits groupes. Il y avait déjà beaucoup d’invité, Lionel eut une petite chaleur en prenant conscience de tout ces gens autour de lui… Il prit une bonne respiration et se ressaisit. Il était capable de bien plus… Soudain, un homme s’approcha et prit la parole, cet homme disait le connaitre. Le chevalier le sonda… impossible de détecter son aura. Lionel fronça les sourcils derrière son masque. Il sentait qu’il devait être prudent.

-Bonsoir messire, je crois que vous faites erreur, je ne vous replace pas… nous nous sommes déjà rencontrer?

Lionel tentait de reconnaitre l’homme se trouvant devant lui… son masque rendait les choses difficiles. Et Lionel se sentait à nouveau tendu. Ce n’était vraiment pas agréable tous ces masques. Il fit signe a une domestique non loin, celle-ci lui servit un verre de vin. Lionel espérait être capable de se détendre davantage.

Masque de Lionel:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

« Cruel est le destin... » ▬ Lionel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne contrôle pas le destin !
» Loominëi , la déesse du destin.
» Lionel Messi
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Lionel Messi [Barcelone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les royaumes d'Enkidiev :: Calcedoine :: ▬ Le château
 :: ▬ Événement#2
-